Si vous avez peur de foirer, si vous angoissez d’être rejeté, si vous n’êtes pas à l’aise en face à face, si vous avez la trouille de réussir, si vous avez avez simplement peur de ne pas être à la hauteur… vous êtes humain. Apprenez à connaître vos angoisses fondamentales pour mieux les surmonter. Article exutoire inside :-)

J’ai besoin de votre avis. Prenez deux minutes pour me dire ce que attendez de Semeunacte.

Après quelques recherches, j’ai pu compilé 6 des plus grandes peurs que l’on peut éprouver face au changement. Certaines était logique pour moi, d’autres pas du tout. Probablement parce que tant qu’on ne les a pas éprouvées soi-même, on n’y pense même pas. Voici donc 6 des plus grandes peurs et angoisses qui font que l’on préfère le statu quo et les misères connues plutôt que le changement et les possibles récompenses.

Devenez Fan Sur Facebook

La peur de foirer

Aucun problème, je connais ça ! Non en fait c’est un problème que je ne connais que trop bien. Cette peur est l’une des plus communes. On pourrait la résumer de cette manière : « Si je ne fais rien, ça ne pourra pas être pire ». C’est peut-être idiot mais je vous propose de prendre deux minutes et vérifier si vos actes ne disent pas exactement cela.

Les gens qui ne font rien n’échouent pas. C’est une vérité ! Ils ne réussissent pas non plus mais ce n’est pas le plus important. L’important est juste de pouvoir se regarder dans un miroir et ne pas voir un perdant.

Solution : Laissez-moi vous ôter d’un doute, VOUS ALLEZ FOIRER ! Et c’est tant mieux, les erreurs ont un pouvoir que les réussites n’ont pas (ou si peu). Ils vous tirent en avant et vous font gouter à la saveur de la défaite. Comme c’est une saveur que personne n’aime, en général on fait tout pour éviter de gouter au même plat.

La peur d’être rejeté

Je crois que c’est une peur que nous avons tous plus ou moins consciemment. Il est difficile de supporter les « aller voir ailleurs si j’y suis » même lorsqu’ils sont polis. Personne n’aime se sentir rejeter. Le meilleur moyen là aussi de ne pas se sentir rejeté est tout simplement de ne pas aller vers les autres.

En tant que nouveau parent j’ai découvert ceci : cette peur nait très tôt dans la vie. Classiquement elle est en relation avec la peur de l’amour de sa mère ou de ses parents. D’où le besoin soit de passer en mode « faux jemenfoutiste » ou de plaire absolument. Le premier à des dehors de rebelle et le second de soumis.

Solution : Laissez-moi vous ôter d’un doute, VOUS ALLEZ ÊTRE REJETER ! Et c’est tant mieux, cela forgera votre caractère, votre égo. OK je sais très bien que l’égo, c’est le mal absolu… blablabla dixit TOUS les livres de développement personnel que j’ai lu. Parfois, je dis bien parfois, les livres racontent des conneries. Un égo sain, ça existe… et ça facilite grandement la vie.

La peur de la promiscuité

Elle est le contraire de la peur précédente mais pas tout à fait (comme quoi cela prouve bien que les hommes ont peur de tout et de son contraire). C’est la peur des relations direct. Je choisis intentionnellement de ne pas dire le mot « intimité » parce qu’il connote généralement des relations amoureuses.

Non, là je parle par exemple d’avoir à affronter le bureau de son patron. Ce moment seul à seul avec son supérieur hiérarchique est bien souvent source de grandes angoisses. Comment éviter d’angoisser à propos de ce moment ? Faire tous son possible pour ne pas s’y retrouver… ben voyons ! Si vous êtes salarié, le changement le plus évident dans votre vie à de grandes chances de commencer par là, dans le bureau de votre patron !

Solution : Cherchez ces situations ! La promiscuité n’est pas une mauvaise chose. Les premières fois vous vous sentirez gêné. Les silences vous tueront intérieurement. Cela fait partie du jeu. Apprenez à lire le langage corporel de votre interlocuteur. Dites ce que vous avez à dire, calmement et simplement… et baissez les épaules :-)

La peur de la réussite

Objectivement, la plupart d’entre nous savons qu’il existe une peur de l’échec. Certains font même le pari de passer outre en lisant des livres, en lisant des blogs et surtout en passant à l’action. Cependant la peur de réussir peut aussi se tapir au fond de nous. Cette peur est plus vicieuse. En fait, me concernant, lorsque j’ai lu cela pour la première fois je me suis dit : « bon sang y’a quand même des auteurs qui vont chercher loin ! ».

C’est justement cette phrase qui m’a mis la puce à l’oreille. Je me méfie de mes « évidences de comportements ». Vous savez lorsque c’est tellement évident qu’il n’y à même pas à y réfléchir… oui ben justement réfléchissez-y !

Cette peur traitresse peut être résumer ainsi : « Je suis un looser et ça je sais gérer puisque c’est ce que je connais. Si jamais je change de statut, je fais quoi moi ? Et puis merde c’est vrai je ferai quoi de plus de ??? (à vous de compléter cher lecteur) ».

Solution : Laissez-moi vous ôter d’un doute, VOUS ALLEZ REUSSIR ! Pourquoi je sais ça ? Parce que je sais tout et je vois tout ! Toi, devant ton ordi, arrête de te gratter les couilles en lisant mon article ! Plus sérieusement, vous avez bien trouvé comment échouer de nombreuses fois dans votre vie, non ?! Eh bien comme vous avez trouvé comment échouer je suis certain que vous trouverez les clés de votre réussite !

La peur de finir sans un sou

L’une de mes favorites. J’ai une peur viscérale du manque d’argent. Franchement rien que de l’écrire j’angoisse mdr (rire nerveux en vérité je sens déjà mes mains plus moites). L’argent est ce qui fait tourner notre monde (subjectivement je sais que ce sont les relations humaines mais objectivement je sais que sans pognon… et sans toit personne ne veut être ton ami !).

Croyez-moi c’est une peur que je comprends parfaitement. Ce que je comprends moins c’est de s’en accommoder. Vous avez deux solutions : soit vous vous débrouillez pour avoir un salaire dont vous pouvez être fier, soit vous passez à la solution ci-dessous. L’idéal serait bien évidemment de combiner les deux.

Solution : En réalité la peur d’être fauché n’est pas votre vrai peur. L’argent représente quelque chose de significatif pour vous. Trouvez cette chose et partez à sa recherche car c’est cela qui vous manque. Pour moi l’argent représente la sécurité, je me sens plus en sécurité dans ma vie les poches pleines. Idiot ou pas n’est pas le sujet. Le sujet c’est vous, trouvez ce que l’argent représente pour VOUS !

La peur de ne pas être à la hauteur

C’est drôle, pour moi cette phrase résonne sexuellement. Peut-être que je viens de découvrir une autre de mes peurs ancestrales… la peur de ne pas pouvoir semer à tous vent… la peur de ne pas pouvoir faire passer la France de 1,7 enfants par femme à au moins 2,1 enfants par femme. La honte si j’arrive pas à donner au moins 2,1 enfants à chaque femme Française :-)

Bon j’arrête avec mes conneries de macho-macho man ! Cette peur n’est bien évidemment pas uniquement corrélée à votre sexualité. En fait c’est une peur que l’on peut ressentir dans des tas de domaines :

  • Au boulot : Foirer LE contrat qui peut vous faire virer
  • En famille : Foirer LE plus beau jour de votre fils (m’en parlez pas !)
  • Entre amis : Foirer ses relations sociales peut-être vraiment angoissant

Je vous laisse compléter la liste. En fait là aussi cette peur se nourrit du connu et du statu quo. Elle revient à se dire : « surtout ne change rien, jusque là ça ne t’as pas trop mal réussi ». Vous et moi savons que c’est un mensonge !

Solution : Laissez-moi vous ôter d’un doute, TOUT LE MONDE A DONNER CES FAMEUSES 15 SECONDES DE BONHEUR A SA CHERIE DU LYCEE (et la mienne s’en souvient encore :-)

Avec décodeur : Tout le monde commence tout en bas de l’échelle, fais des erreurs, apprends, évolue et finalement réussit. C’est le cycle naturel de tout ce que vous avez fait, êtes en train de faire et ferez dans votre vie. Vous en rendre compte fera juste que votre vie sera plus sympa à vivre :-)

Patience + Persévérance = Récompenses

Qu’en pensez-vous ? Vous avez vaincu vos peurs par d’autres moyens ? Parlez nous-en en commentaire :-)

J’ai maintenant un service à vous demander : Si cet article vous a plu et si mes articles vous plaisent aussi, accepteriez-vous de leur donner un coup de main ?

Comment ? C’est bien simple, il y à différents moyens :

  1. Laissez un commentaire, j’adorerai avoir votre feedback
  2. Abonnez-vous à la NewsLetter pour recevoir gratuitement mon livre et mes articles.
  3. Retweetez l’article en haut à droite de l’article
  4. Partagez l’article sur Facebook et/ou Buzz en haut à gauche

J’ai besoin de votre avis. Prenez deux minutes pour me dire ce que attendez de Semeunacte.

Écrit Par Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook

Creative Commons License photo credit: Napalm filled tires