Crédit: landahaults

Cet article est présenté dans le cadre du festival A La Croisée Des Blogs. Merci à Alteriche pour avoir lancé l’édition d’Avril 2010. N’hésitez pas à faire un tour ici car croyez-moi les articles sont de qualités et on y apprend beaucoup.

C’est donc à mon tour d’écrire, vos commentaires sont comme toujours les bienvenus.

Ne pas avoir d’argent, ça craint !

L’un des pires jours de ma vie a été d’observer ma femme se coucher le ventre vide. Pourquoi ? Parce qu’on avait tout simplement fait les cons avec le peu d’argent que nous avions.

Moralité : Les erreurs ont du pouvoir, peu importe la somme d’argent dont vous disposez il y a toujours de la place pour apprendre à épargner.

Mes parents m’ont mentis

J’ai été élevé de manière à croire que mes parents seraient toujours là pour moi et subviendraient à tous mes besoins et désirs. Bien entendu mes parents sont comme tous les parents, ils veulent mon bien-être et rien d’autre. Il m’a fallu du temps pour comprendre que cette croyance était le produit d’une éducation erronée.

Moralité : Le plus beau cadeau que nous puissions faire à nos enfants s’appelle « AUTONOMIE ». Leur apprendre à être autonome est la seule chose valable à faire en tant que parents. (Pour cela, la meilleure expérience de ma vie reste vivre a l’étranger, je suis resté 6 mois en Inde et maintenant 2 ans que je suis dans le Sultanat d’Oman :-)

Le monde est (in)juste

Du fait de la même éducation, j’ai été amené à penser en termes de comparaison : moi, les autres, le bien, le mal etc et aussi que le monde était juste et quoi que je fasse je serai rétribué en conséquence. Je suis depuis passé par l’autre extrême, à savoir que le monde est injuste. J’ai fini par ajuster ma conduite car je me suis aperçu que j’étais encore dans l’erreur. Un jour j’ai compris que :

  • Croire que le monde devait être juste était le produit d’une croyance insérée en moi.
  • Croire que le monde devait être injuste était le produit d’une croyance que j’avais fait naître en moi.

Moralité : Il n’est écrit nulle part que le monde doit être juste…ou injuste

La politique, ça pue

Les politiciens se servent d’une croyance qui gît au fond de nos êtres depuis des siècles, des millénaires sûrement. Cette croyance peut être résumée par ces mots :

Un jour, le messie viendra !

Chaque homme politique aujourd’hui se croit sincèrement investis des pouvoirs de Moise et chaque électeur peut se cacher derrière une attitude qui peut se résumer ainsi :

C’est pas moi, c’est eux

Non, non…les amis, le changement qui vient de l’extérieur est illusoire, seul le changement intérieur est éternel. Le changement interieur passe par deux choses essentielles :

  1. Prendre ses responsabilités (quand bien même ça fait très mal)
  2. S’apercevoir que c’est l’état d’esprit, plus que les événements extérieurs qui, pour certains, déterminent leur condition et au final leur Bonheur.

Moralité : Nous n’irions pas confier le volant de notre voiture à un aveugle, quand bien même cet aveugle nous promet la lune. Alors pourquoi l’acceptons-nous en politique ?

Ce n’est pas à 60 ans qu’on « s’éclate »

Pendant plus de 25 ans, je me suis évertué à rentrer dans un modèle qui requiert de moi de travailler plus de 40 ans pour pouvoir au final profiter de la vie quand mes os seront bien trop fragiles pour quoi que ce soit de plus dangereux que de rouler a vélo sans casque. Il m’a fallu du temps pour m’apercevoir que cette définition du bonheur est le produit de la génération qui m’a précédé, pas la mienne.

Moralité : J’ai 28 ans et à tous ceux qui tournent dans ces eaux-là et qui lisent ces lignes, je nous souhaite :

  1. D’arrêter de croire que nous aurons une retraite gouvernementale (commencez à épargner les amis)
  2. De comprendre vite qu’il n’y a pas une retraite mais DES retraites tout au long de la vie (à prendre sans modération, du moment qu’on en a les moyens, et voici comment en trouver les moyens : Investissez et Lisez a tout prix Tim Ferriss)

DIEU n’est pas interventionniste

En voila une méchante, quoiqu’il me soit arriver de mauvais dans la vie, j’en suis responsable. Le hasard n’est que le nom que l’on donne quand les paramètres sont trop complexes pour tous être appréhender.

En voila une gentille, quoiqu’il me soit arriver de bien dans la vie, j’en suis responsable. La chance n’est que le nom que l’on donne…ok vous connaissez la suite.

Moralité :  S’estimer responsable de tout va d’abord vous achever. Mais si vous passez cette étape, plus jamais vous ne verrez votre vie comme avant.

Les croyances c’est ce que l’on CROIT, les idées reçues c’est ce que l’on a RECUES

J’ai bien sûr gardé le meilleur pour la fin. Que de temps et que de soucis et que d’anxiété j’aurais pu m’éviter si j’avais pu comprendre cette idée plus vite. LA vérité est un concept qui a été inventé de toute pièce par ceux qui ne l’on jamais détenue. Ceci vaut dans tous les domaines, en particulier religieux et politique. LA vérité selon ces gens, c’est ce qui les arrange sur le moment.

Moralité : tout le monde a raison…de son point de vue (pourquoi en discuter quand il n’y a qu’a l’accepter)