Les scores de la régie publicitaire Google Adsense sont connus, plus ou moins 3 euros pour 1000 visiteurs, même pas de quoi payer un paquet de cigarettes. Et pourtant, tous les jours des PreBlogger essayent de lancer leur web-business en commençant par défigurer leur blog avec Adsense. Ils pensent que c’est ce qu’il y a de plus facile. FAUX !

 

  1. Adsense ne vous rapportera JAMAIS de quoi vous payer ne serait-ce qu’un Kindle.

Le problème de Google Adsense est évident pour qui blogue depuis quelques mois, voir même depuis quelques semaines seulement. Adsense est basé sur le concept de monétiser son audience.

Le problème est le suivant : quand on commence, on n’a pas d’audience à monétiser. Peu importe ce que vous croyez de vos statistiques, 100 ou 200 visiteurs par jour n’y changeront rien. Adsense marche « relativement bien » avec les grosses audiences.

Quand je dis grosses audiences, je devrais même dire TRES grosses audiences, je connais des sites à 1000 visiteurs par jour et qui ne génèrent pas un salaire pour le propriétaire des lieux.

 

  1. Adsense vous empêche de créer de la confiance entre vos lecteurs et vous.

Répondez à ces deux questions :

  • Qu’est-ce qu’un blog ?
  • Pour vous qu’est-ce que votre blog ?

J’ai toujours refusé Google Adsense du fait, en particulier, de ce point précis. Pour moi, mon blog est un générateur de confiance entre mes lecteurs et moi.

Le principe d’Adsense est le suivant : je travaille dur et je fais paraitre des centaines d’articles pour me constituer un lectorat fidèle puis… je mets de la pub qui :

  • les envois loin de mon blog
  • les envois vers des offres dont je ne connais rien de la qualité

Certains types de lecteurs peuvent pardonner que cela arrive une fois de temps à autre. J’ai tendance à penser qu’ils sont la minorité. La grande majorité vous pardonnera les 2 ou 3 premières fois, si votre contenu en vaut le coup, puis vous laissera tomber.

 

  1. Adsense même optimisé « à donf » reste moche comme pas possible.

Toutes les études le montrent, les lecteurs préfèrent les sites propres et agréables graphiquement. Il y a même de fortes chances pour que même vous, qui pensez peut-être à monétiser votre blog au travers d’Adsense, préfériez les blogs qui s’en passent.

Personnellement, je mets un point d’honneur à avoir un blog sympa, qui invite à la lecture. Je me suis trouvé une magicienne du WordPress, Shérazade, qui optimise mon thème comme je le veux et m’aide à mettre en évidence mes créations.

 

  1. Adsense… et ses remèdes

Je sais que la promesse d’argent rapide est tentante. En fait, pour être tout à fait honnête, si ça marchait, je l’aurais fait moi-même depuis longtemps. Mais comme ça ne marche pas, j’ai décidé de créer mes propres remèdes.

Selon moi, le remède à Adsense tient en deux parties :

  • l’affiliation
  • la création de ses propres produits

Le premier remède : L’affiliation

C’est un terrain dangereux où les plus grosses merdes côtoient les meilleurs produits, MAIS en définitive il faut que vous le sachiez : vous jouez votre réputation et la confiance de vos lecteurs.

Trouver des produits affiliés est très simple. Vous pouvez

  • Soit, passer par les Clickbank et autre TPE.com
  • Soit, traiter de manière directe avec les blogueurs et vous mettre d’accord sur un partage du chiffre d’affaires.

Trouver des produits affiliés de qualité est très compliqué. Déjà cela suppose de tester le produit d’un blogueur. Personnellement, je refuse de prendre un affilié, s’il n’a pas testé le produit qu’il veut vendre.

Je sais que ce que je vends est loin d’être de la merde, mais je le répète : il ne faut jamais faire les choses à la va-vite quand il s’agit de la confiance de vos lecteurs. Même si je connais la qualité de mes produits, je sais aussi qu’ils ne sont pas faits pour toutes les audiences.

On m’a déjà dit : « pourquoi est-ce que tu t’en soucies, ce sont ces lecteurs et pas les tiens ». Je pense que c’est une manière de voir les choses qui ne fonctionnent pas à long terme.

Toutes les audiences ne sont pas les mêmes que celle de SemeUnActe. Mon audience est faite principalement de gens qui ne cherchent pas de miracle et qui veulent bosser pour arriver à leurs fins. Si quelqu’un est déçu par mes produits, pour moi, c’est problématique pour deux raisons :

  • Cet acheteur ne deviendra jamais un lecteur de mon blog
  • Cet acheteur en parlera et dissuadera des gens qui auraient pu devenir de fidèles lecteurs

Le second remède (celui que j’utilise) : créer ses produits

Il y a quelques mois, 9 pour être exact, j’ai pris la décision de vivre de mon blog. Il y a 3 mois sortait mon premier produit payant, il s’agissait de mon deuxième livre numérique « du Développement Personnel au Leadership Personnel ». Il est disponible sur mon Kindle Store et me rapporte toujours de l’argent et de nouveaux lecteurs. En effet, certains lecteurs arrivent sur Semeunacte après avoir lu le livre. La magie des commentaires positifs les a fait acheter le livre sans connaitre le blog.

J’ai ensuite lancé ma propre méthode de planification et d’organisation que j’appelle aujourd’hui « A.G.I.R ». J’avais commencé par l’appeler Agir en 2012 mais pour des raisons évidentes (pas tant que ça il y a 3 mois), j’ai abandonné ce nom à la mord moi le noeud.

Depuis peu j’expérimente les formations vidéo. J’en ai créé deux :

  • La première sur l’efficacité (1H de vidéo combiné à la méthode AGIR)
  • La deuxième sur comment définir et atteindre ses objectifs (2H de vidéo et 11 guides PDF).

Et mes acheteurs sont très contents des résultats.

Je ne vais pas vous mentir, créer ses propres produits est difficile, enfin surtout si vous voulez créer des produits de qualité bien sûr. Cela prend du temps et pour ma dernière formation, par exemple, j’ai mis 4 semaines de boulot non-stop.

Celles et ceux qui me lisent avec assiduité savent combien je peux travailler vite et fort. Pour moi, 4 semaines non-stop, c’est anormal. Mais c’était le prix de la qualité que je voulais mettre dans une formation qui aide vraiment ses acheteurs.

 

Maintenant, comparons tout ça avec Adsense.

Pour finir, je vous propose de faire une rapide comparaison avec Google Adsense. Vraiment très rapide.

Mon produit le moins cher est mon livre numérique « un Moment pour Semer, une Vie pour Récolter ». Il est gratuit ici (contre un abonnement à ma NewsLetter) et est vendu 2,68€ sur le Kindle Store. Chaque vente équivaut quasiment à 1000 visiteurs Adsense.

Mes produits les plus chers sont mes formations vidéo. Le bundle des 2 formations ensembles coute même 57€ (pour le moment). Si l’on reprend la moyenne des 3€/1000 visiteurs d’Adsense. Chaque vente à 57€ me rapporte autant que si j’essayais de monétiser une audience de 19000 visiteurs mensuels avec Adsense.

La question est donc la suivante : avez-vous 19000 visiteurs par mois ? Sinon, je vous propose de reprendre la lecture de l’article (en particulier la fin) et de commencer à mettre en place des objectifs pour sortir votre premier livre numérique ou formation ou autre.

Si vous avez des questions, c’est en dessous dans les commentaires.