Suivez-moi sur Twitter

Apprendre le français et/ou apprendre les langues n’est pas si difficile, vous allez le voir ! En fait il s’agit d’utiliser les mêmes capacités qui ailleurs font de nous quelqu’un de bon dans notre domaine. Quelqu’un d’indispensable, quelqu’un de remarquable !

La semaine de la rentrée s’est bien passée ! J’ai pu retrouver mes élèves de l’année dernière plus certains nouveaux que je ne connaissais pas. Et comme tout professeur de langues qui se respectent, il fallait commencer les cours doucement et tenter de faire comprendre aux élèves comment le cerveau fait pour assimiler une langue.

En y réfléchissant bien, je me suis dit que mes élèves bénéficieraient bien plus de conseils généraux. De conseils qu’ils pourraient appliquer dans d’autres matières et peut-être même de conseils qu’ils pourraient appliquer dans leur vie de tous les jours.

C’est ainsi que j’ai choisi de leur présenter la phrase suivante :

Le futurologue Alvin Toffler a dit : « Les illettrés du XXIe siècle ne seront pas ceux qui ne savent pas lire ou écrire, mais ceux qui ne savent pas apprendre, désapprendre et réapprendre. »

J’ai lu cette phrase voilà quelques années maintenant et je dois bien avouer qu’elle me touche toujours autant, je l’ai faite partager à mes étudiants, maintenant je souhaite la partager ici.

Apprendre à apprendre, Apprendre à désapprendre, Apprendre à réapprendre

C’est un concept que je défends depuis que je suis prof. Tout le monde n’apprend pas de la même manière, même si notre système scolaire actuel tend à faire croire que si ! Et c’est cette tendance et cette non-compréhension de cette vérité simple qui fait qu’on laisse tant de jeunes sur le carreau et qu’on finit par inclure au plus profond d’eux-même cette phrase : « Je ne suis pas fait pour l’école ».

Tout le monde est fait pour l’école tant que vous ne croyez pas l’école en question quand elle tente de vous montrer du doigt en vous faisant croire que vous n’êtes pas : intelligent, brillant, savant etc

L’école est un système et comme tout système, elle à une clé, une fois que vous trouvez sa clé elle ne vous ennuiera plus.

Je le répète, l’école est un système et comme tous système, il tend vers des résultats, il veut des résultats ! L’erreur que je vois chez nombres d’élèves est de croire que la forme c’est le résultat. Cette erreur n’est malheureusement qu’une transmission d’une erreur que font beaucoup de professeurs, ils se concentrent sur la forme et pas sur le fond.

What is an Enduring Understanding ? (Qu’est-ce qu’un apprentissage qui dure [pour la vie] ?)

C’est la question qui nous à été posée l’année dernière pendant deux jours de formation professionnel. Que voulez-vous que vos élèves apprennent réellement ?

A cette question, j’ai bien évidemment répondu : « La chose la plus importante pour moi est qu’ils apprennent le français, ce sur quoi on m’a répondu que c’était un apprentissage secondaire ». J’ai bien évidemment demandé des explications et en substance voilà ce qu’on m’a répondu :

Apprendre une langue fais partie de deux concepts bien plus large.

  • Premièrement, apprendre une langue revient à réapprendre à communiquer. Cela revient parfois à désapprendre ce qu’on est certain de connaitre et à réapprendre une nouvelle forme de communication.
  • Deuxièmement, tous ces efforts d’apprentissage, de désapprentissage et de réapprentissage font peur ! Et c’est là que se produit nombres de blocages que peuvent avoir certaines personnes concernant les langues. La peur de faire des erreurs (devant autrui) peut littéralement bloquer !

Ce fût un choc pour moi ! Je n’apprenais plus du français à mes étudiants, je leur apprenais à apprendre, à désapprendre et à réapprendre. Je ne leur enseignais plus une matière scolaire, je tentais maladroitement de faire d’eux des bons communicateurs. Des gens sûrs d’eux et sûrs de l’image qu’ils présentent au monde.

La phrase de Alvin Toffler m’est revenue en mémoire et c’est désormais cette idée que je présente à mes étudiants. Ils n’apprennent pas du français langue étrangère, ils apprennent à apprendre, à désapprendre et à réapprendre. Cette capacité ne les aidera pas qu’en langues étrangères, elle fera d’eux des gens remarquables, des gens indispensables. Le genre de personnes qui connait sa valeur !

Je le répète, l’école est un système et celui qui en comprend la clé y réussit… celui qui ne comprend pas pourquoi il fait les choses et qui se laisse aveugler par les bonnes notes celui-là deviendra peut-être aussi quelqu’un…juste pas la personne qu’il aurait aimé.

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Vous avez aimé vos profs ? Vous les avez détestés ? Vos années de collège et de lycée, c’était comment ?

Si vous voulez être prévenu des articles à venir, n’hésitez pas à vous abonner au flux RSS, si vous voulez recevoir les articles directement par e-mail, alors direction l’abonnement à la NewsLetter (les deux sont en haut à droite)

Écrit Par Mohamed MOURAS

Suivez-moi sur Twitter