Je me décide a faire une brève afin de clarifier les choses. Je ne suis pas sérieux et je ne me prends pas au sérieux. Je suis professionnel ! Pourquoi ? Parce que j’ai un besoin crucial de rester mentalement sain! Voila pourquoi !
Je suis professeur, formateur et dans mon travail je me dois d’avoir une image. Cette image m’est donnée et je suis censé l’accepter. Elle m’est donnée par l’administration, par les parents et enfin par les étudiants. Tous attendent de moi deux choses principalement, deux choses qui dans leur mental vont ensemble.

  1. Je me dois d’être sérieux
  2. Je me dois d’être professionnel

Je considère ces deux aspects comme des rôles à jouer. Je me lève le matin et j’enfile un masque pour la journée. L’un des deux masques m’est absolument insupportable.

Je ne me prends pas au sérieux et je ne souhaite pas particulièrement que l’on me voie comme tel. Attention cependant je ne prêche pas non plus l’école des clowns. Soyez un clown et vos collègues vous considéreront comme tel (dans le mauvais sens du terme, vous pouvez en être certain).

Mais alors où est la limite entre le sérieux et le professionnel ?

La limite réside dans la différence entre le manager et le leader ! Les deux veulent que leur travail soit fait et du mieux possible. La différence est dans la perception extérieure qui est ressentie !

Le sérieux veut faire son travail sérieusement et veut que son équipe, ses subordonnés et sa hiérarchie le sache. Pourquoi ? Les raisons peuvent être multiples et elles seront le plus souvent personnelles. En observant les gens sérieux, je me suis aperçu que souvent la raison vient de la croyance que sérieux = professionnalisme = reconnaissance = obtenir ce que je veux de mon travail.
Le professionnel veut faire son travail professionnellement et est certain que ce sera le meilleur travail possible. La différence est dans le climat qui régnera autour de lui ! Le professionnel veut que son équipe, ses subordonnés et sa hiérarchie lui fasse confiance et qu’ils le sachent. La perception extérieure est une conséquence de son travail professionnel et non une composante. Cette différence est fine mais essentielle.

Le résultat ? Le résultat réside principalement dans deux choses : votre atmosphère intérieure de travail (le stress que l’on s’inflige) et votre atmosphère extérieure de travail ! (le stress qu’on voudrait nous infliger)
Le professionnel stress moins ! Pourquoi ? Parce qu’il ne se préoccupe pas de PARAITRE compétent, il EST compétent. Il ne veut pas que sa hiérarchie le CROIT compétent, il SAIT que sa hiérarchie le sait compétent.
Mettez un point d’honneur à créer un climat agréable dans votre équipe et votre équipe stressera moins. Ne jugez pas ce qui sort du cadre professionnel. Créez un climat où il est sûr et sain de faire des erreurs. Vos collaborateurs deviendront plus sûr d’eux et n’hésiteront plus à vous mettre dans la confidence lorsque les choses n’iront pas comme vous le souhaitez (et elles n’iront pas comme vous souhaitez !).
Vous stresserez moins, votre équipe stressera moins. Vous accomplirez plus, ainsi que votre équipe. Vous ne chercherez plus à vous mettre en avant, on vous mettra en avant !

J’ai maintenant un service à vous demander : Si cet article vous a plu et si mes articles vous plaisent aussi, accepteriez-vous de leur donner un coup de main ?

Comment ? C’est bien simple, il y à différents moyens :

  1. Laissez un commentaire, j’adorerai avoir votre feedback
  2. Abonnez-vous à la NewsLetter pour recevoir gratuitement mon livre et mes articles.
  3. Retweetez l’article en haut à droite de l’article
  4. Partagez l’article sur Facebook et/ou Buzz en haut à gauche

J’ai besoin de vous. Cliquez ici et prenez deux minutes pour remplir le questionnaire sur l’avenir de Semeunacte. Merci :-)

Écrit Par Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook