IMPORTANT : Ma méthode Agir en 2012 est sortie. Si vous souhaitez prendre le contrôle de votre vie personnelle et/ou professionnelle cliquez ici pour en savoir plus.

 

[En 52 Mots] Est-il vraiment si difficile de se sentir satisfait de soi-même ? Pour moi 2011 = 6 mois à l’étranger, un deuxième fils, une expatriation tombée à l’eau, création d’iShift.fr : deuxième blog plus pro, remis en cause du salariat, lancement de ma méthode Agir en 2012 et mise en vente de3 livres sur Amazon.fr

Pour commencer, je souhaite bien évidemment une bonne et merveilleuse année 2012 à toutes celles et tous ceux qui liront ce message. Si vous avez l’habitude de me lire, vous connaissez déjà ma prochaine phrase : en vérité, cette année ne sera ni bonne ni mauvaise. Elle sera le reflet de ce que vous en ferez… avec toujours la possibilité de ne rien en faire :)

[En 2500 Mots] Je dois vous avouer quelque chose. Cet article a été dur à écrire. Non, en fait je n’ai jamais vraiment de mal à écrire, j’ai parfois du mal à me mettre en route. Et pour cet article, c’est clairement ce qui s’est passé. J’ai eu du mal à prendre ma plume numérique et à commencer à enchainer les mots.

Je ne sais pas à quoi cela tient. J’ai dû prendre une bonne vingtaine de minutes avant de démarrer cet article. Ce n’est pas que je ne savais pas quoi écrire. Ce n’est même pas que je ne savais pas comment l’ordonner. C’est juste que j’ai parfois tellement de mal à être satisfait de moi-même… alors en faire un article.

 

Un insatisfait chronique

Ma femme me catégorise souvent comme quelqu’un que rien ne satisfait. Il m’en faut toujours plus. Et bien évidemment dès que je touche ce « plus », eh bien il m’en faut encore plus. Je ne suis pas un consommateur chronique, loin de là. Je n’ai pas la TV donc les publicités me touchent peu. Internet étant un endroit où je peux éviter les pubs si je le veux, je les évite allègrement.

En cherchant les causes de cette insatisfaction permanente, j’ai eu la chance de lire le livre de Joanne Tatham. Il est vrai qu’elle aborde le sujet de l’insatisfaction par l’intermédiaire de la consommation excessive, mais j’y ai vu autre chose. Un abîme intérieur que nous essayons tous de combler comme nous le pouvons… c’est-à-dire bien souvent maladroitement.

Mon insatisfaction tient à ma personne. Je n’arrive que très rarement à être fier de moi et du travail que je fais. Et cela même si les lecteurs de ce blog par exemple sont véritablement des gens fantastiques. Ils m’ont témoigné de l’Amour et du respect dans toutes mes entreprises et cela tout au long de l’année.

Je te dis donc Merci à toi, lectrice et lecteur pour m’avoir accompagné cette année.

Et pourtant, je n’arrive pas à être complètement satisfait de ce blog. Je n’ai jamais assez de visiteurs, jamais assez de commentaires, jamais assez de pages vues, jamais assez d’articles bref vous m’aurez compris rien n’est « jamais assez ». Et jusqu’à peu, cela ne me dérangeait que très modérément. Une raison à cela : c’est sous le couvert de cette insatisfaction que je rangeais ma capacité de travail.

 

Insatisfaction = Se dépasser

J’ai eu trente ans cette année. J’ai aussi eu un deuxième fils cette année. Mes enfants sont la preuve vivante qu’un cœur peut vivre en dehors du corps de son propriétaire. Mon insatisfaction ne les touche pas. Ils sont parfaits et je suis particulièrement fier de ce qu’ils sont. Des vrais bonshommes !!! Mes hommes, ma team, mon équipe de fiers guerriers lol. Je les aime plus que je ne pourrais jamais m’aimer moi-même.

Je dis donc un grand merci à mes enfants pour avoir éclairé mon chemin cette année.

Je ne sais pas si c’est le fait d’atteindre la trentaine qui fait cela. Je ne sais pas non plus si c’est le fait d’être deux fois Papa qui fait ça, mais mon insatisfaction a commencé à me gêner. Cet abyme a commencé à être de plus en plus béant et a voulu toucher à ma famille. Je peux ne pas être satisfait de moi-même… ou même de ma femme. Mais je n’ai pas le droit de ne pas être satisfait de mes enfants. C’est une honte. Oui je l’ai éprouvé comme ça.

Tant que cet abyme ne touchait pas mes enfants, je la voyais ainsi : c’est du fait que je suis en perpétuelle insatisfaction que je trouve toujours le moyen de me dépasser. Et jusqu’à présent, c’était vrai. Non, pour être tout à fait honnête avec toi, lecteur, cette insatisfaction rampe toujours en moi. Mais cette salope se fait plus subtile, elle sait qu’elle est désormais sur une chaise éjectable, alors elle rampe et essaye de se faufiler là où elle croit que je ne pourrais pas la voir. Là, elle attendra patiemment le bon moment pour renaitre !

Eh ben non connasse ! Suivant l’exemple d’un homme qui a marqué ce blog plus qu’il ne peut le savoir (chrisguillebeau.com), j’ai décidé de mettre un mot sur l’année 2012. Tout ce que je vais entreprendre en 2012 sera sous le signe de ce mot. Vous l’aurez deviné, mon mot 2012 sera : Satisfaction.

Je vais faire tout mon possible pour l’éprouver intensément. Je dois faire cet exercice sur moi-même, car ma famille le mérite. Je veux que ma famille voie briller dans mes yeux la fierté que j’ai d’avoir assemblé quatre êtres absolument magnifiques. Plus, je sais que quand ma famille est forte, rien ne peut m’ébranler. Je sais que si ma maison est stable et forte, rien ne pourra me faire vaciller en 2012. C’est donc avant tout pour eux, ma famille, mon équipe que je place l’année 2012 sous le mot « satisfaction ».

 

Satisfaction = Gratitude = Merci

Est-ce que le mot qui me manque ne serait pas « gratitude » ?! Ce n’était pas évident, car je pense être une personne qui dit facilement merci aux gens. En fait le problème est plus vicieux. Je ne sais pas prendre un merci correctement. Je ne sais pas accepter un compliment correctement. Je ne sais pas éprouver le « merci » envers moi-même. C’est, je pense, l’une des sources qui fait que j’ai tant de mal à éprouver de la satisfaction dans ce que je fais et ce que j’ai.

Je tiens donc à me remercier en tout premier lieu. J’en tremble rien que de l’écrire, j’ai chaud dans la nuque, mes yeux se troublent, mais je dois le faire. Aucune envie de paraître arrogant ou supérieur, mais…

Je me remercie. Merci à toi Mohamed pour avoir fait de cette année une PUTAIN d’année.

Les six premiers mois, je t’aurais tué si le suicide avait été autorisé en Islam. Ne l’étant pas, j’ai dû me rabattre sur des moyens plus conventionnels pour te pourrir la vie. Mais passons, tu as fait des quatre derniers mois, une excellente année. (Bon je vais arrêter de parler à ma personne en public, je n’ai pas envie de débuter 2012 avec les hommes en blouses blanches à ma porte).

 

Bilan 2011 – mon boulot / ma famille

Avec ma famille, nous sommes revenus définitivement d’Oman et il le fallait. Pour des raisons personnelles ma femme était de moins en moins heureuse là-bas et (j’ai honte de le dire) je commençais sérieusement à détester la personne que je voyais dans la glace tous les matins. Il était toujours aussi beau gosse, mais l’étincelle s’éteignait doucement, mais sûrement.

Rien à voir avec mon boulot, car j’adorais ce que je faisais, mais parfois les situations, l’argent, les personnes que l’on fréquente font que vous devenez quelqu’un que vous ne reconnaissez plus. Je ne pouvais plus supporter cela, mais j’ai quand même voulu m’accrocher à cette vie et à ce statut social.

Je remercie donc ici ma femme qui (sans trop le faire exprès) m’a forcé la main et m’a dit qu’il était temps de rentrer. Merci à toi Liyah pour avoir supporter le connard que j’étais devenu et merci infiniment pour être là.

 

Bilan 2011 – les six derniers mois

J’ai fait comme tout le monde. En rentrant du Golfe, je pensais naïvement qu’un homme de trente ans avec des diplômes, de l’expérience internationale, deux langues étrangères et pas trop long à la détente pouvait trouver du travail facilement et cela même en période de crise.

J’ai fait comme tout le monde. Quelques semaines plus tard, j’ai commencé à me dire que la crise étant ce qu’elle est, je devais me montrer patient. Or, celles et ceux qui me connaissent un tant soit peu peuvent imaginer l’état dans lequel j’étais étant donné que la patience n’est pas spécialement mon fort.

L’état dans lequel j’étais ? J’avais la trouille de ma vie, mec !!! J’étais mort de peur. Tout ce que m’avait prédit ma mère allait se réaliser. J’allais finir dans la rue et perdre tout ce qui compte pour moi… et non je ne parle pas de mon iPad. Ma femme réaliserait bientôt le tocard que je suis et emmènerait mes enfants loin de moi.

Mais c’est encore ma femme qui m’a remis les idées en place. C’est elle la première qui m’a dit : « tu as toujours su que le salariat n’était pas fait pour toi, pourquoi tu ne profites pas de ces moments difficiles pour en sortir ». J’ai voulu lui mettre une baffe. On est prêt au pire lorsqu’on ne réfléchit plus clairement.

C’est à ce moment-là que certaines pièces ont commencé à s’assembler. Je me suis rapproché de deux hommes, deux blogueurs (arrêtez d’imaginer des saloperies) pour qui m’ont permis d’emmener mon blog là où je ne pensais jamais qu’il arriverait. Je parle de Nicolas Pène du blog NicolasPene.fr et Jean-Philippe Touzeau du blog RevolutionPersonnelle.com.

Nous avons voulu faire beaucoup de choses pour commencer… et nous nous sommes ramassés, mais aucun de nous n’a perdu la foi. Nous nous sommes relevés et nous avons pris le parti de faire les choses plus lentement et en découpant certaines pièces essentielles. Et aujourd’hui, le 31 décembre 2011, je suis fier de vous dire que nous avons réussi ensemble ce que nous n’aurions pas pu faire seuls.

Nos livres numériques

C’est Jean-Philippe qui a ouvert le bal. Son idée était que nous allions sortir des livres au format Kindle d’Amazon. J’ai pensé qu’il était complètement fou de vouloir s’attaquer au marché du livre numérique. OK le livre numérique en France est moins gros que celui des USA, mais cela n’empêcherait pas le fait de se faire rétamer.

Je ne me suis pas écouté. Je l’ai suivi. Il est le premier de nous trois à avoir sorti un livre numérique sur Kindle. « Réveillez Votre Génie » est arrivé 14e du Top100 général d’Amazon.fr. Nous avions combiné nos forces et le résultat dépassé nos plus grands espoirs.

Le deuxième en liste, c’était moi avec mon livre « du Développement Personnel au Leadership Personnel ». Mon livre s’est placé pendant plusieurs jours 3e du Top100 Entreprise et Bourse d’Amazon.fr… et 5e du Top100 scolaire et parascolaire… oui je sais, je sais. J’étais fatigué, Amazon me demandait une autre catégorie, ma femme m’allumait… oups bon vous aurez compris l’idée générale, je n’étais pas dans le truc.

Le troisième en liste, ce sera Nico en janvier. Il s’agira de son deuxième livre. Le premier « Timidité et Regard de l’Autre » étant déjà disponible sur Amazon. Si vous achetez le premier, vous verrez comme moi deux choses concernant le deuxième :

  1. Il va en valoir la peine (vu la qualité du blog et de son premier livre, je ne prends pas trop de risques)
  2. Il aura tout mon soutien.

Plus que des blogueurs, ces gens-là sont devenus de vrais amis. Ils me permettent de me sentir clairement moins seul derrière mon ordinateur. Ils sont toujours là pour les nombreuses questions connes que j’ai toujours à poser. JP ayant pas mal d’expériences dans les livres numériques et leurs promotions et Nico étant pas mal doué pour la technique et le marketing.

Donc Merci à mes deux potes blogosphériques. Merci Nico, Merci Jean-Philippe :-)

 

Merci à qui d’autre ?

Je sais que je vais forcément en oublier, mais je tiens quand même à remercier les femmes et les hommes qui m’ont vraiment permis de briller et d’arriver à concrétiser nombre de mes projets et cela surtout durant les six derniers mois.

En premier, je remercie Fadhila Brahimi.

Cette femme n’a pas oublié ce qu’il en est d’en être à ses débuts. Et c’est ce qui fait qu’elle n’hésite jamais à m’aider. Dernièrement elle m’a dit : « tu t’en poses parfois de drôles de questions ». Je suis tout à fait d’accord avec elle ! Et pourtant, elle prend toujours de son temps pour me faire voir les réponses que je ne vois pas.

Je vous recommande chaudement son livre : Moi 2.0. Fadhila étant la Papesse (wow ce mot existe vraiment) du personal branding en France, je peux vous dire d’emblée que je ne risque pas grand-chose à vous le recommander.

Les Artistes

Je remercie aussi deux artistes qui ont fait de mon blog et de mes livres des œuvres d’art.

Je remercie Shérazade 

Les doigts de fée que j’appelle quand mon WordPress me dit « jt’emmerde ». Elle ne s’économise jamais, ni ne rechigne à la tâche. Elle est douée et il est vraiment facile de travailler avec elle. Bref si vous avez des sites à faire, c’est la bonne personne. Contactez-moi et je vous filerai ses coordonnées.

Je remercie aussi Anne-Sophie

C’est elle qui est derrière le design des PDF de « Papa, assieds-toi. J’ai 2 ou 3 choses à t’apprendre sur la vie » et dernièrement de « du Développement Personnel au Leadership Personnel ». Elle a fait de mes mots des œuvres d’art. Je passe parfois des minutes entières à admirer son travail sans lire ce que j’ai écrit. Anne-Sophie est aussi dispo pour tout ce qui concerne le graphisme et le design. Perso, je ne peux/veux plus me passer de ses talents.

Je sais pertinemment que je ne pourrais jamais remercier toutes les personnes qui m’ont aidé à devenir qui je suis et à faire ce que je fais, mais croyez-moi, je n’oublie jamais personne. Et je garde dans mon cœur toutes celles et tous ceux qui un jour ont fait un geste pour moi ou ne serait-ce que mon adressé un mot sympa ou un gentil sourire.

Je finirai en remerciant le Seigneur

Dernièrement je me sens plus en paix avec moi-même et les gens qui m’entourent, je rends grâce au Tout-Puissant / à la Toute-Puissante / à Mère Nature / Aux Extra-Terrestres (appelez Cela comme vous vous voulez) pour ce sentiment de paix qui m’habite.

Bonne Année 2012

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente année 2012. Pour moi elle sera l’année de la satisfaction. Posez-vous la question : 2012 sera votre année de quoi ?

DIEU vous bénisse

  • Puissiez-vous être heureuse et heureux.
  • Donnez le meilleur de vous-mêmes.
  • Rendez fiers les gens qui vous aiment.
  • Aimez-vous par-dessus tout.
  • Faites la paix avec celles et ceux qui vous ont fait du mal.
  • Rendez grâce à Ce à quoi vous croyiez.
  • Sortez de votre zone de confort.
  • Bref en 2012, Agissez !!!

Un grand Merci si vous avez tout lu. Ça me touche.

Mohamed MOURAS

Mon Twitter. Mon Facebook

Creative Commons License photo credit: Mediocre2010