Il n’y a pas de secrets pour réussir à l’école… vraiment ? Oui vraiment, il n’y a que des conseils pour réussir. Cependant je dois avouer que du point de vue d’un prof il y a quand même des méthodes pour apprendre comment avoir un parcours scolaire sain et pourquoi pas, intéressant.

Écrit Par Mohamed MOURAS

L’école est un système… et comme tout système, elle a des clés qui mènent au succès

Il y a peu d’élèves qui comprennent ce principe consciemment. Cependant je peux raisonnablement dire qu’il y a tout de même un nombre assez conséquent d’élèves qui comprennent ce principe de manière inconsciente.

L’école est un système. Les profs ne se ressemblent pas et le comprendre (vite si possible) est la meilleure chose qu’un apprenant puisse faire. En fait, tous les profs ne cherchent pas à développer les mêmes qualités chez leurs élèves. Tous les profs ne cherchent pas le même type de réponses chez leurs élèves. Tous les profs ne voient pas l’ambiance de leur classe de la même manière.

En discutant avec mes collègues, j’ai pu m’apercevoir que certains élèves étaient radicalement différents dans d’autres cours. La raison ? Je pense qu’étant plus intuitif que les adultes, les jeunes élèves arrivent à savoir rapidement comment adapter leur comportement et leur travail au style du prof qu’ils ont en face d’eux.

Les élèves qui ne comprennent pas cet état de fait sont ceux qui galèrent le plus.

Devenez Fan Sur Facebook

Le Bac n’est pas une fin, c’est une clé

Qui ouvre sur un monde de factures, de soucis et de cheveux blancs ! lol. A dire vrai, je ne rigole pas vraiment car c’est réellement ce qu’est le bac !

Je me souviens parfaitement du moment où j’ai réussi à avoir mon bac en poche. C’est le jour où mon père à arrêter de m’ennuyer avec mes résultats scolaires. Le fait est que je comprends sa réaction. Pour sa génération le baccalauréat, c’est l’aboutissement, la fin d’une ère.

Pour notre génération, et plus encore pour celles a venir le Bac est aussi utile… qu’une assurance. On paie pour l’avoir en poche en se disant intérieurement que ça ne sert a rien… en ESPERANT que ce bout de papier ne serve a rien !

L’école c’est une assurance et rien d’autre

Je vous souhaite de n’en avoir jamais besoin mais si le besoin, un jour, se fait sentir… sachez que vous vous en voudrez.

Pourquoi est-ce que vous payez les assurances que vous payez ? Voiture, maison, responsabilité civile ? Vous payez toutes ces assurances (souvent en doublon d’ailleurs) parce que vous vous dites… on ne sait jamais, c’est juste au cas où !

C’est une phrase que je répète constamment  mes élèves. Peut-être que vous ne travaillerez jamais avec vos diplômes mais si quelqu’un un jour se met entre vous et votre rêve et vous demande un vulgaire bout de papier, vous serez bien content si vous pouvez le lui mettre sous le nez et l’écarter du chemin.

20% de vos efforts produisent 80% de vos résultats

Voila une des clés du succès que je m’efforce d’enseigner avec passion à mes jeunes. Travailler c’est bien, travailler dur c’est très bien, travailler efficacement c’est la clé.

Je leur pose la question qui suit : « Combien de temps pensez-vous que moi votre prof, je passe de temps à la maison à faire le travail de l’école ». Les réponses varient, mais au final, je leur dis la vérité : « 0 heures, 0 minutes ». Je n’emmène jamais de travail à la maison.

Certains de mes étudiants s’en sont déjà aperçus. Ils s’en tirent très bien avec ce qu’ils réussissent à apprendre pendant les cours. Pour les autres, voici ce que je leur dis : « Personne n’aime les devoirs et moi le premier, cependant moi, j’ai des périodes de libre durant la journée pour travailler, vous non, c’est pourquoi vous sortez plus tôt que nous. »

Au bout de quelques semaines mes étudiants comprennent qu’il est inutile de me demander combien de temps ils doivent réviser pour avoir une bonne note. Ma philosophie d’enseignement est de leur faire prendre conscience de leurs qualités d’apprentissages personnelles. En en prenant conscience, ils deviennent meilleurs à ce qu’ils ont toujours fait de bien, ils se mettent juste àa viser l’excellence dans leur domaine particulier.

L’école est basée sur la mémoire

J’ai toujours trouvé que le concept d’intelligence était surfait. En fait je trouve que c’est le genre de mot que les profs disent en général un peu facilement pour booster des élèves qui ont du potentiel mais qui flirtent un peu trop souvent avec la moyenne.

L’école, dans sa forme la plus commune fait la part belle à la fonction mémorielle du cerveau. Les maths sont une suite d’équations types qui ne différent souvent que par les chiffres et les lettres qu’on y associent. Les langues sont une suite de vocabulaire et de structures grammaticales qui n’ont pas évoluées depuis belle lurette.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas réfléchir, je dis que 80% des meilleurs résultats sont obtenus par 20% des étudiants qui ont beaucoup de mémoires et qui lui associe un soupçon de jugeote.

L’école c’est tout sauf une question d’intelligence

Au final, c’est ce que j’essaie d’insuffler à mes élèves. Je suis sincèrement désolé de voir que nombre d’entre eux ont une estime de soi vraiment basse, et pourquoi ? Parce que quelque part dans leur parcours scolaire, les biens intentionnés adultes ont finit par leur faire croire que leurs résultats scolaires moyens reflétaient leurs capacités intellectuelles.

Je parle en connaissance de cause. Il n’y a rien de plus faux. J’espère que les jeunes qui liront cet article s’en rendront compte. Ce qui détermine la réussite à l’école dépend de trois critères :

–          La capacité à penser comme l’école le demande, c’est-à-dire de manière linéaire.

–          La capacité à mémoriser beaucoup d’informations en peu de temps

–          La capacité à faire ses bêtises en sous-marin afin que le prof ne perde pas la face en laissant l’élève s’en tirer J

L’école c’est 15 ans, le reste s’appelle la vraie vie

Être bon à l’école, c’est bien. Être très bon à l’école c’est très bien… à condition d’avoir des méthodes de travail qui permettent de simplifier au maximum le travail en classe et à la maison. En fait tous les élèves devraient s’apercevoir que l’école est importante mais que ce n’est pas une fin en soi.

Trop d’élèves, et soyons franc, c’est aussi de notre faute en tant que prof…, oublient que le but n’est pas les bonnes notes ni même le diplôme, le but c’est d’apprendre à apprendre. Le but, c’est d’ouvrir des portes en soi, apprendre à se connaitre et mieux connaitre autrui. Le but c’est de se préparer à une vie active, productive, d’accord mais surtout riche en expériences.

Le but c’est le choix. Les diplômes donnent le choix… le choix de pouvoir donner à sa vie la ou les directions que l’on souhaite pour soi-même. Pour moi voilà le but de mon enseignement.

Et Vous comment vous avez vécu vos années collèges et lycées ? Comment étaient vos profs ?

J’ai maintenant un service à vous demander : Si cet article vous a plu et si mes articles vous plaisent aussi, accepteriez-vous de leur donner un coup de main ?

Comment ? C’est bien simple, il y à différent moyens :

  1. Laissez un commentaire, j’adorerai avoir votre feedback
  2. Abonnez-vous à la NewsLetter pour recevoir gratuitement mon livre et mes articles.
  3. Retweetez l’article en haut à droite de l’article
  4. Partagez l’article sur Facebook et/ou Buzz en haut à gauche

Écrit Par Mohamed MOURAS

Suivez-moi sur Twitter

Creative Commons License photo credit: cliff1066™