Projet 108, 108 articles en 108 jours : Jour 29 (Encore 79 articles à paraître)



Je veux me motiver et réussir ma vie, J’en suis capable, envoyez-moi gratuitement les ressources pour commencer à changer dès aujourd’hui

Hier : A quel monde appartiennent vos amis ?

Aujourd’hui : Celui qui a fini d’apprendre est mort !

Pour beaucoup d’entre nous (beaucoup trop) l’apprentissage est associé à la période scolaire. Apprendre sous-entend apprendre une leçon, apprendre une formule ou encore apprendre par cœur. Lorsque le mot apprendre est associé à la scolarité, que fait-on quand on sort du système scolaire ? Bingo ! On arrête d’apprendre. Erreur monumentale. Seuls les morts n’apprennent plus… et encore à dire vrai ça n’a jamais été prouvé, je réserve donc cette phrase pour quand je l’expérimenterai moi-même… dans trèèèèèèèèèèès longtemps :-).

La faute de cette mauvaise interprétation du mot « apprendre » revient en partie aux miens. En tant que prof voilà je fais mon mea culpa. Trop d’entre nous continue encore aujourd’hui à répéter inlassablement qu’il faut apprendre telle leçon, de telle manière pour avoir telle note. Je n’aurais aucun problème avec ça, si seulement les mêmes profs voulaient bien prendre le temps de s’arrêter parfois pour faire le point avec leurs élèves de ce qu’ils ont appris en dehors des murs de leur école.

Dans le monde anglophone on parle de « lifelong learner ». Apprenant pour la vie. Je suis sûr que le concept doit exister dans les IUFM français mais je ne le connais que dans sa forme anglaise. Ce que vous devez comprendre est que toute évolution, tout changement, toute ambition commence par le fait de se dire : « je ne connais pas tout, j’ai (votre âge) et je suis toujours en train d’apprendre ». Une fois que l’on s’avoue à soi-même qu’on a encore besoin d’apprendre et que ce sera probablement le cas toute sa vie, deux choses se passent :

1. On se sent soulagé. Plus besoin de maintenir une façade de mensonge. On à l’âge qu’on a, on a toujours besoin d’apprendre… et il n’y a rien de plus normal.
2. On se sent prêt à enfin changer. Toute l’énergie qui auparavant protégeait vos mensonges est déroutée vers vos vrais objectifs de vie. Vous êtes prêt à réussir votre vie.
A vous désormais de vous mettre en condition d’apprentissage. Comme d’habitude je ne vous promet pas que ce sera facile mais je vous promet que ce sera simple.
  • Première chose il va falloir définir ce que vous voulez dans votre vie (abonnez-vous à ma NewsLetter et recevez de quoi commencer à changer)
  • Deuxième chose il va falloir définir ce que vous voulez apprendre pour atteindre ce que vous voulez dans votre vie. (puisque je vous dis de vous abonner)
  • Troisième chose il va falloir définir où trouvez les connaissances et/ou la sagesse dont vous aurez besoin pour atteindre ce que vous voulez dans votre vie.

Pas facile mais très simple :-)

Demain : 2 Qualités Essentielles Que L’Ecole Ne Vous a Pas Enseigné

Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur mon Projet 108. Merci de partager mes articles :-)

J’ai besoin de votre avis. Prenez deux minutes pour me dire ce que attendez de Semeunacte.

Écrit Par Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook