La vie est faite de faux choix !

C’est la constatation à laquelle je suis arrivé après pas mal d’années. On nous inculque (surtout en Occident) que nous avons le choix d’être qui nous voulons être, de faire ce que nous voulons faire, de dire ce que nous voulons dire, de voter pour qui nous voulons voter etc…

En réalité, j’en suis venu à l’idée que tous ces choix n’en sont pas vraiment, quelque part ils sont courus d’avance :

  • Qui sommes-nous ? Le produit de notre éducation et de notre classe sociale (pas forcément dans cet ordre d’ailleurs)
  • Que voulons-nous faire ? Gagner de l’argent… puisque c’est la définition mondiale du succès.
  • Que voulons-nous dire ? Ce qui ne gênera personne ou au contraire ce qui mettra tout le monde en rogne… mais les deux attitudes sont des conditionnements, rien de plus.
  • Pour qui voter ? Il y a à peu près autant de différences entre la Gauche et la Droite qu’entre mon caleçon du mardi et celui du jeudi.

Mais aujourd’hui, il est plus facile que jamais de s’exclure de ces schémas de changements binaires pour entrer dans le cœur du changement, c’est à dire en fait « entrer en vous ».

Le changement qui vient de l’extérieur est en train de s’essouffler et je ne doute pas qu’il mourra bien assez tôt. Le verrais-je de mon vivant, je n’en suis pas sûr. Cependant je suis certain d’une chose : à l’échelle de notre civilisation, il ne lui reste plus très longtemps à vivre.

Alors mon conseil est simple : devancez les changements et faites les choix qui importent réellement, les choix qui influent sur votre personne, sur vos perceptions, sur votre passion, sur votre socle, bref tout ce qui mérite du respect pour vous.

D’autres faux choix que vous vivez et dont vous aimeriez vous débarrasser ?