semeunacte comment faire pour etre heureux
Creative Commons License photo credit: Iza & Audrey Love !

Pour être heureux et surtout le rester, j’ai choisi de m’écrire une sorte d’article-reminder qui s’auto-éditera lundi lorsque je serai en Oman. Je suis content aujourd’hui et maintenant et mon but ici est de me faire un cadeau lundi prochain afin de me le rappeler et de me dire que la voie que j’ai prise est la bonne et que même ce qui peut paraître difficile sur le moment est bien souvent ce qu’il nous faut pour être heureux quelques années plus tard.

Vous ne m’en voudrez donc pas si je choisis de m’adresser à ma personne, je suis sûr cependant que beaucoup y trouveront leurs comptes aussi.

A trop te focaliser sur l’arrivée, tu en oublies d’apprécier le chemin.

Tu n’es jamais content ! Beaucoup de personnes voudraient faire ce que tu fais et être là où tu es. Cependant toi tu ne regardes que le but que tu souhaiterais atteindre et ne prends pas la peine de tourner la tête à droite ou à gauche pour observer ce qui t’entoure. Et je ne te parle pas d’observer les gens autour de toi, l’un de tes jeux préférés. Je te parle d’observer le ciel par exemple, au sens propre comme au sens figuré !

Au jeu des 7 erreurs, ça va t’es un bon… Apprendre de tes réussites t’as du mal !

Cela vient encore une fois du fait que tu n’es pas content. Je devrais plutôt dire tu ne sais pas vraiment ce que veux dire « se contenter de… ». Tu passes souvent trop vite d’une réussite à un nouvel effort pour obtenir autre chose. Apprends à savourer ce que DIEU te donne et ce que tu t’autorises toi-même à prendre.

Les gens qui te disent « non » attendent que tu les convaincs de dire « oui »

Tu as une faculté que beaucoup t’envie, tu sais faire les choses de différentes manières. Ce qui à la base était une qualité première s’est au fil du temps dégradé pour faire de toi quelqu’un qui n’aime pas compter sur autrui. Si tu peux éviter d’avoir à faire appel à quelqu’un tu l’éviteras. Si en plus la personne doit être convaincue pour se joindre à toi alors tu grimpes tout en haut de ta tour d’ivoire et tu te dis que le temps prouvera tes convictions. Donne toi la peine d’être plus accessible, les gens te le rendront.

« Dans la joie » et « Dans la tristesse » ne sont que des mots, ce qui importe c’est ce que TU définis par ces mots.

Deux mots que tu n’apprécies pas, n’est-ce pas ? Tu voudrais te faire croire que pour toi tout est neutre et qu’en réalité ces deux constructions de ton mental…ne sont que des constructions de ton mental. Il y à un problème à toute ta théorie… tu n’y crois pas ! Tu as beaucoup lu mais tu es encore parfois trop immature pour comprendre certains mots de tes maitres. Tu aimerais croire que tu les as intériorisé mais en réalité…c’est faux !

Ton Coeur, Ta Tête et Tes Couilles. Quand l’un travaille contre les autres…ça part en c…acahuete :-)

Voilà peut-être l’un de tes plus gros soucis. Ces trois centres doivent travailler de concert, ça…dans la théorie ça fonctionne… maintenant toi tu aimes les théories mais tu sais aussi qu’il faut réussir à les mettre en oeuvre pour qu’elles fonctionnent… et là t’as du mal. T’es pas plus bête qu’un autre mais tu es plus orgueilleux que la moyenne… et tu sais que ce n’est pas un péché capital pour rien !

Si tu dois faire quelque chose de bien durant l’année qui vient, accorde ces trois-là et tu seras heureux à partir de ce moment là.

Lis cette article une fois par semaine pour te remémorer les mots de sagesse qui t’habitent déjà… tu réussiras peu à peu à les appliquer…Jetaime :-)