Vous lisez la 2e partie d’un article débuté ici.

La productivité c’est vouloir tout accomplir. L’efficacité c’est savoir dire stop.

La productivité peut-être un vrai piège parfois et son plus grand attrape-nigaud, c’est la volonté de tout faire, tout le temps. Dis comme cela, tout le monde reconnait que c’est impossible, mais dans la réalité du quotidien, vous savez très bien qu’il est parfois très difficile de faire la part des choses entre :

  • Projets importants
  • Projets urgents
  • Projets mis sur notre bureau par le boss
  • Projets perso qui nous tiennent à cœur
  • Projets pour aider la/le collègue qui nous plait
  • Projets pour aider le pote qui nous a fait embaucher

La réalité est de toute façon une infinité de nuances de gris, l’admettre et passer à autre chose est la seule façon d’éviter… les cheveux gris.

dimanche en photo mere nature fait bien les choses vrai citron semeunactePourtant, si vous regardez la courte liste ci-dessus, vous remarquerez que bon nombre de projets ne sont pas de votre ressort. On ne parle pas de compétences ici, on parle uniquement du fait que vous êtes impliqué dans certains projets jusqu’au cou alors qu’il est certain qu’à un moment vous avez voulu dire STOP !

Nous sommes tous pareils et croyez-moi je comprends parfaitement le besoin d’être gentil(le) avec son entourage afin de se sentir aimé et surtout indispensable. Parce qu’à dire vrai, vous savez que j’ai raison ! Vous savez que vous aimez le fait qu’on vous remercie et que cette belle collègue vous dise « oh, je ne sais pas comment j’aurais pu faire sans toi ». C’est humain, on est tous pareils.

La vérité c’est pourtant qu’en manquant d’assertivité, vous vous condamnez à être obligatoirement productif sans jamais passer au stade de l’efficacité. Or, vous avez besoin de moments de calme et de réflexion pour passer de la productivité à l’efficacité. Alors, comment dire stop ? Comment dire non lorsqu’on a envie de dire non ?

  • Ayez toujours une liste de tâches à montrer si vous vous sentez en train de faiblir
  • Soyez clair et ne dites pas « non… mais ». Il n’y a aucun mais.
  • Trouvez 3 bonnes raisons à donner à votre chef la prochaine fois qu’il mettra un dossier sur votre bureau
  • Vous n’avez pas besoin d’aider la stagiaire à remplir ses dossiers, vous avez besoin de courage pour l’inviter à déjeuner, faites la part des choses
  • Trouvez 3 bonnes raisons pour expliquer que vous ralentir finira par nuire à toute l’équipe ou mieux la boite !
  • Arrêtez de vous justifier constamment ! Si vous n’avez pas envie, vous n’avez pas envie, point barre.
  • Faites-vous plaisir, une fois au moins ! Regardez la tête des gens se décomposer quand vous dites un simple « non », sans aucune explication. C’est méchant, mais vous savez que la personne à qui vous avez pensé en lisant cette phrase le mérite amplement.
  • Le respect que l’on vous donne est le respect que vous vous accordez. Vous respecter vous-même, c’est faire en sorte que tout le monde fasse de même.

La productivité c’est éliminer toutes les distractions. L’efficacité c’est faire ce qui doit être fait, et le faire avec plaisir.

Il n’y a qu’une chose et une seule qui sépare les gens à succès, des gens à échecs. On aime croire que c’est une question de mentalité, de chance, de destin ou je ne sais quoi d’autre, mais au final tout cela n’est que secondaire. La seule et unique différence, c’est que celles et ceux qui réussissent ont tous en commun de savoir se forcer à faire même ce qu’ils n’ont pas envie de faire.

C’est tout !

Le succès n’est pas une affaire d’envies. Le succès c’est faire ce qui doit être fait pour la réussite de l’objectif, un point c’est tout !

  • Si vous avez envie de regarder une émission de TV, pensez au fait que le présentateur se fou bien de votre gueule, car lui est blindé !
  • Si vous avez envie de sortir, assurez-vous de sortir APRES que tout soit fait.
  • Si vous avez envie procrastiner, faites-le intelligemment.
  • Si vous avez envie de téléphoner pour des raisons personnelles, soyez honnête avec vous-même et regardez le fuyard en face.
  • Si vous avez envie de parler, fermez là !

Et pourtant, même si je prône sincèrement la productivité pure et le fait de faire ce qui doit être fait coûte que coûte, je sais aussi que nous vivons dans une société où les distractions sont tellement nombreuses qu’il est devenu extrêmement difficile de maintenir une vraie discipline.

Cependant, je dois quand même commencer par vous dire que si vous voulez faire une chose et une seule qui changera la face de vos 2 prochaines années (et même plus), c’est tout simplement de virer votre télévision. C’est bête, mais ça marche !

Je vous propose donc au final quelques compromis. Le but est de trouver du plaisir à faire ce que vous devez faire, dans le but avoué de continuer à le faire avec de moins en moins de difficultés.

  • Commencez par réaliser que plus vous faites une chose, plus vous apprenez à faire bien cette chose
  • Plus vous faites bien une chose, plus vous aimez faire ce à quoi vous êtes devenu bon, c’est un cercle vertueux.
  • Si vous voulez à tout prix regarder la TV, choisissez des émissions qui vous apporteront quelque chose.
  • Si vous avez envie de sortir, pourquoi ne pas changer vos habitudes et faire quelque chose qui pourrait servir vos objectifs !
  • Si vous avez envie de parler, demandez de l’aide à quelqu’un qui pourra vous aider dans les étapes de votre projet.

En définitive, si vous voulez prendre du plaisir à ce que vous faites tous les jours et donc devenir de plus en plus efficace, commencez par faire la même chose, mais en changeant votre perspective. C’est à vous qu’il incombe de changer en premier, pas à la vie pro et/ou perso que vous vivez.

Ce n’est que lorsque vous changerez que les choses changeront autour de vous. Qu’en pensez-vous ?