Arnaud Desjardins à dit dans un de ses livres que s’attaquer d’emblée à l’annihilation de son ego est une mauvaise idée. Selon lui, il faut d’abord passer par un renforcement de son ego afin de pouvoir transcender ce qui doit être vécu sur ce plan physique. C’est seulement après ça qu’un individu, sûr de lui, peut décider de s’attaquer à l’effacement de son ego.

Pour ma part, j’ai souvent fait la différence entre « égoïsme » et « égocentrisme ». Le premier est une opinion : « je mérite plus qu’autrui ». C’est peut-être vrai, peut-être pas, en tous les cas, c’est sujet à caution. Le deuxième est une vérité : « mon monde tourne autour de moi ». Notez bien que je n’ai pas dit LE monde mais MON monde. Tout simplement parce qu’en réalité, personne ne sait à quoi ressemble LE monde vu que nous vivons tous dans NOTRE monde.

Dans le but de développer un égo « sagement égocentrique » sans la prétention d’être meilleur que qui que ce soit mais avec une volonté réelle de devenir le meilleur « je » qu’il puisse être, il faut passer par 3 développements intenses et absolument nécessaires.

1. Le courage de prendre une décision

Je pense qu’un égo bien développé est requis pour trouver le courage de prendre une décision. J’ai lu une fois : « la pire décision est celle que l’on ne prend pas ». Je pense sincèrement et de plus en plus chaque jour que cette vérité seule peut changer une vie. Il faut prendre une décision… quitte à ce qu’elle soit bonne !

2. La foi de croire en sa décision

Une fois que vous avez pris une décision, il faut s’y tenir. Un ego développé raisonnablement aide à acquérir cette foi. C’est cette même foi qui permet de se dire que tout va bien aller et que le meilleur est à venir.

3. L’intelligence de douter de sa décision…

Et pas de soi-même ! Nous vivons dans une société où nous portons le doute en haute estime. C’est normal vu qu’on nous présente toujours la chose comme suit : « si tu ne doutes pas, alors tu es un mouton. ». Nul doute, il faut douter pour apprendre. Par contre, nous en sommes venu à douter de tout et surtout de nous-même. Or, j’ai trouvé qu’un égo puissant permet de s’affranchir de certains doutes concernant sa propre personne.

C’est à vous ! Qu’en pensez-vous ? Me rejoignez vous ou pensez-vous autre chose ?