Je veux me motiver et réussir ma vie, J’en suis capable, envoyez-moi gratuitement les ressources pour commencer à changer dès aujourd’hui

Tout le monde est différent. Nous avons tous nos qualités et nos défauts. Nous sommes tous compétents à certaines choses mais aussi incompétents à d’autres… et pourtant !

En France la différence n’est pas vraiment célébrée et encore moins encouragée. Le simple fait de s’habiller différemment est une preuve pour certains d’une volonté de se mettre au banc de la société.

Je ne sais pas si ceci est bon ou mauvais mais voici ce que je sais :

si vous n’êtes pas prêt à célébrer la différence… vous ne ferez jamais la différence !

Osho a dit : « Penser n’est rien d’autre qu’une vieille habitude d’interprétations »

Personne ne pense de manière pure. Beaucoup aime à le croire mais la vérité est que personne ne le fait… pas même les bébés. Tout le monde pense au travers de ces expériences. Nos expériences agissent comme des filtres et ces filtres modèlent notre pensée.

Aplanir les différences au travail, à l’école, dans une équipe de foot ou ailleurs, c’est aller contre l’évidence : nous sommes différents ! Et nier cette évidence n’apportera jamais rien de bon à votre organisation.

Accepter la différence, OK mais comment ?

Personnellement je résume toute ma pensée sous une seule bannière :

  • Choisissez vos batailles !

Plus vous irez en guerre contre toutes et tous et pour n’importe quel raison et moins vos collaborateurs, vos élèves bref les gens autour de vous auront envie de faire dépasser leur tête

C’est humain, personne n’aime être critiqué à tout bout de champ et surtout devant ses pairs. Vous devez choisir dans quel cas accepter la différence d’autrui et dans quel autre, prendre la personne seul à seul et :

  1. Lui expliquer en quoi son comportement affecte l’image de son organisation (pas en quoi cela VOUS affecte car honnêtement… tout le monde s’en fou)
  2. Comment il peut modifier ce qui est gênant et ne pas avoir l’impression de plier sans être reconnu dans sa personne.

Attention « accepter » la différence, ce n’est pas « célébrer » la différence !

Il y a un univers entre les deux et bien souvent on s’arrête à l’acceptation en pensant qu’on nage dans la célébration. Alors quelles sont les différences ?

1. Accepter c’est resté passif ; Célébrer c’est devenir actif

  • En acceptant vous dites : ok si tu ne fais pas de vagues, ça peut passer.
  • En célébrant vous dites : tant que c’est fait entre les guillemets du respect (d’autrui et de toi-même), vas-y fais autant de vagues que tu veux.

2. Etre différent pour faire la différence

Je l’ai déjà dit et je le répète : Ce ne sont pas les gens gris qui changent le monde. Même si votre objectif n’est pas de changer le monde, sachez-le : on ne remarque pas les gens qui ne font pas de vagues.

3. Allez-y : Faites la différence

De deux manières :

  • Montrez l’exemple (personne n’oserait se montrer différer à un supérieur qui est tout… absolument tout… sauf différent
  • Prêchez autour de vous à qui veut bien l’entendre (et surtout à ceux qui ne veulent pas) que chez vous, les gens différents sont les bienvenues… tant que leurs différences apportent de la valeur.

Donc si je résume cet article :

  1. Tout le monde est différent
  2. Le nier est une perte de temps et d’énergie, autant célébrer ce qui ne peut être nié
  3. Pourquoi récompenser la différence ? Parce que la conformité ne fait pas la différence
  4. Comment faire la différence ? Montrez l’exemple et criez-le sur tous les toits

N’hésitez pas à faire part de comment vous cultivez votre vrai -vous-même :-)

Écrit Par Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook

Creative Commons License photo credit: USDAgov