IMPORTANT : Aujourd’hui est lancé ma 2ème formation vidéo « Objectif Indépendance« . Par ici pour plus d’infos. 

Avez-vous déjà SUBI un lancement de produit ? Peu importe le produit en question, un livre, une méthode ou comme aujourd’hui une formation vidéo sur comment définir et atteindre vos objectifs ?

Le mot « subir » est un peu fort, je l’avoue, mais même si j’en suis à mon 3ème lancement, les jours, les heures avant le lancement officiel sont toujours aussi stressantes. Et quand je suis stressé, ma femme commence à me trouver les pires noms de dictateur… ce qui bien évidemment me stress encore plus.

 

Retour sur une semaine de m***

En disant à ma femme que j’allais écrire cet article, elle m’a fait jurer d’avouer l’un de mes pires défauts en matière de gestion du temps : je promets toujours des délais de dingue… que je tiens (mais à quel prix)

Je m’étais fixé de sortir la formation Objectif Indépendance, 15 jours après la formation Devenez Remarquablement Efficace. C’était court mais je voulais absolument le faire.

Ce que je n’ai pas réalisé, c’est que la formation d’aujourd’hui contenait beaucoup plus d’informations que la première. J’ai d’ailleurs dû la diviser en 2 vidéos de près d’une heure chacune.

D’ailleurs petit conseil pour éviter les longueurs de vidéo, car Youtube est chiant là-dessus, je vous conseille Vimeo qui est vraiment bien fait, tout en simplicité. La nouvelle version bug pas mal, mais au final rien de bien méchant.

 

Lundi

La formation est prévue pour dans quelques jours (ou plutôt heures) et la checklist du lancement d’Objectif Indépendance est encore pleine. Quasiment aucune action réelle n’était prête.

Comment je gère mes lancements ? Grace à un simple bloc-note, je l’ai crée pour ma première formation et je l’ai copié pour la deuxième. Non, en fait je l’ai légèrement amélioré pour la deuxième.

Ce qui manquait fortement à ma première formation, c’était d’insister sur le teasing. Le teasing c’est la publicité que vous faites en amont pour en quelque sorte créer l’envie d’en savoir plus sur le produit qui arrive.

Le teasing de cette nouvelle formation comprenait :

  • Des articles sur la définition et l’atteinte d’objectifs
  • Des emails aux abonnés de ma NewsLetter
  • Des messages sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook en premier)

 

Mardi

La question me taraude : est-ce que je fais assez ou trop de teasing ? Qu’est-ce qu’on ne ferait pas, pour ne pas se concentrer sur les vrais problèmes. Et les vrais soucis de mardi, c’était que l’aspect technique était sérieusement à la ramasse.

  • Toujours pas uploadé les vidéos sur Viméo
  • Je n’avais pas refait une introduction publique de ma formation
  • Les différents packs n’étaient pas prêts

Bref, quand on est à la ramasse comme ça, il faut absolument se ressaisir. C’est le moment où Shérazade (ma gentille graphiste / designer / wordpresseuse / etc / etc / etc) me propose son aide.

Comme je suis infiniment moins doué qu’elle en design (et que je suis désespéré) j’accepte avec un énorme soulagement. On se met donc tous les deux à bosser à fond. Moi sur le contenu et elle sur le design de la page de vente… eh m*** je savais que j’avais oublié quelque chose.

Le fait est que Shérazade aussi me prend pour un dictateur d’un pays Africain sauf qu’elle est trop gentille pour me le dire. J’en profite donc pour présenter mes plus plates excuses à l’une des personnes (peut-être LA personne) derrière le succès de SemeUnActe. Sorry Ché :-)

 

Mercredi

Mon deuxième email pour ma newsletter part. C’est toujours un moment de panique pour moi. Vous envoyez le même mail à un très grand nombre de personnes. En général si quelque chose doit foirer, c’est à ce moment là. Et pour ne pas changer, quelque chose à foirer.

En recopiant l’adresse de ma formation Objectif Indépendance http://semeunacte.com/formation-video, que je connais par cœur, j’ai mis un accent à « vidéo ». Pas très important, me direz-vous ? Firefox et Chrome et Internet Explorer connaissent le souci et le corrige me direz-vous ? C’est vrai les 3 le font… mais android ne le fait pas.

Le système d’exploitation mobile le plus répandu de la planète n’enlève pas les accents dans les url. J’ai insulté Google de tous les noms. Et croyez-moi, ils le méritent sur le coup là.

Bref je remercie Matt d’avoir attiré mon attention sur le problème, cela ne se reproduira plus.

Je vous invite d’ailleurs à considérer le fait que de plus en plus de gens (et donc de clients potentiels) consultent leurs mails sur des clients mobiles iOS, Android ou Windows Phone. Est-ce que vous savez très exactement comment s’affiche votre site/blog sur chacune de ces plateformes.

 

Mercredi Soir

Où en es-tu Mohamed ? Il est passé une heure du matin et la page de choix entre les packs (qui franchement est pas mal du tout) connait des soucis de code. En bon français, cela veut dire « I’m Fucked ».

Tout le monde est parti dormir et cette maudite page ne s’affiche (a peu près) correctement que sur Internet Explorer. C’est bien la première fois que je l’apprécie celui-là. J’essaie même de me convaincre depuis une heure que non tout le monde n’et pas passé sur Firefox ou Chrome.

Au final, j’ai remanié mon email de tout à l’heure à ma NewsLetter pour refléter le fait que si la page s’affiche mal, cela n’influe en rien sur la sécurité du paiement (ce qui est tout à fait vrai).

 

Que devez-vous retenir de mon lancement ?

  1. Que tout ce qui peut aller mal, VA aller mal, n’en doutez pas, préparez-vous-y !
  2. Que vous pouvez/devez déléguer les tâches où vous êtes moins bon
  3. Que vous devez fixer une date de fin à votre objectif et faire avec les merdes qui apparaissent.
  4. Que lancer des produits à intervalles réguliers vous permet d’apprendre… et d’apprendre vite
  5. Qu’il ne sert à rien de stresser. Il faut apprendre et passer à la suite.

Et vous, vous avez déjà lancé un produit ?

Creative Commons License photo credit: iliveisl