Et par cette question, nous sous-entendons :

  • Est-ce que vous n’arrivez pas à vous lever à moins de vous mettre des gifles le matin.
  • Est-ce que vous avez des petites voies qui vous disent (trop) souvent de vous mettre en maladie ?
  • Bref, est-ce que vous voyez la motivation comme un combat ?
Juste au cas où, cliquez ici pour mettre les gants qu’on vous a préparé :-)

C’est la remarque qui m’a été faite il y a quelques jours : « on dirait que tu vois la vie comme un combat » ? Et j’ai eu envie de rajouter « et c’est mal parce que… ??? ».

Même notre vocabulaire est clair là-dessus. Nous disons tous des choses comme :

  • Affronter le monde
  • Battre en retraite
  • Mettre un pied devant l’autre
  • Vivre à genoux
  • Il faut vous endurcir

Comprenez-moi bien ! Je ne dis pas que vous avez besoin marcher sur la tête des gens pour aller là où vous voulez aller. Je ne dis pas non plus que ce monde est entièrement mauvais et que chaque matin, il faut prendre les armes. Je dis qu’il faut arrêter d’attendre et commencer à agir.

Concernant le monde en lui-même, je n’ai pas vraiment d’avis sur lui.. ou les personnes qui le peuplent. Non, ce n’est pas tout à fait juste. J’aurais tendance à penser que ce sont des gens bien mais que les situations peuvent parfois transformer même les gens bien.

combat motivation3 manières de se motiver à partir des mots précédents

1. Le monde est ce qu’il est, c’est à nous de nous motiver en conséquence.

Laissons la philosophie et les bonnes intentions pour un autre jour. J’aime philosopher parfois (souvent) mais en matière de motivation c’est contre-productif. Le monde est ce qu’il est. Nous n’avons pas fait les règles, nous n’avons pas distribué les cartes. Nous devons soit nous adapter, soit être mangés par Darwin. C’est ce que j’appelle être différent pour faire la différence.

2. Si la motivation ne vient pas, c’est à vous d’aller la chercher

C’est ce qu’on appelle : être proactif. Cela veut dire regarder la situation sous tous les angles imaginables, établir un plan A et un plan B et aller chercher ce qui vous manque.

Vous êtes responsable de votre vie et de la motivation que vous y injectez. C’est une bonne chose, car cela veut dire que le pouvoir est entre VOS mains et qu’ils vous restent à trouver la méthode et l’appliquer.

3. Si vous avez l’envie, nous avons la méthode

2 mois d’accompagnement, voilà ce que nous vous proposons aujourd’hui. Nous, c’est Nicolas Pène et Moi. Nous avons trimé dur pour vous proposer ce que nous avons de meilleur et voici ce à quoi nous sommes arrivés :

  • Tous les 2 jours, pendant 2 mois, un article privé d’accompagnement pour recevoir sa dose de motivation.
  • Toutes les semaines des exercices à faire pour comprendre vos propres rouages et déceler les boutons sur lesquels appuyer.
  • Un accès unique à Nico et moi en direct quand vous avez des questions perso et/ou pointues.
  • Des vidéos pour apprendre autrement.
  • Des podcasts audio pour écouter en voiture ou en faisant du sport.
  • Et en bonus, nos livres à Nico et à moi.

Tout est expliqué ici : http://imotive.fr/motivation-60jours

Il ne me reste plus qu’à vous dire à tout de suite de l’autre côté. Je vous précise simplement qu’étant donné la nature de la formation et le côté chronophage, nous avons limité le nombre de places à 35. Soyez rapide !

Credit Photo