C’est la troisième fois que je me prête à l’exercice et même si je dois avouer que j’ai toujours le trac, j’ai développé quelques petites techniques d’orateur qui pourront vous aider lors de votre prochain séminaire ou prochaine conférence.

Pour cette troisième édition, nous allons nous focaliser sur la motivation et j’ai donc appelé cette conférence : alors heureux(se) ? (De vous lever le matin ?). En passant si vous êtes libre ce jeudi 6 décembre 15h, vous pouvez vous inscrire pour y participer ici, et c’est gratuit ! Durant 30 minutes je vais parler de ma vision de la motivation dans le cadre professionnel bien sûr, mais aussi dans un cadre perso.

orateur efficaceComment présenter ses idées de manière efficace et intéressante ?

1. Soyez au top de ce qu’il y a à savoir !

Pour mon séminaire de Jeudi, j’ai ressorti 5 livres que j’avais adorés sur le sujet. J’ai regardé une bonne dizaine de vidéos des gens que j’adore en matière de développement personnel et surtout motivation. Et je n’ai pas hésité à faire des fiches pour me remémorer les parties importantes.

2. La pratique vous mènera à la perfection

Voici mes objectifs :

  • Que la présentation fasse entre 28 et 32 minutes
  • Que les idées s’enchainent naturellement
  • Qu’il y ait un peu d’humour (juste faire sourire est suffisant)
  • Qu’il y ait des exemples pour ponctuer mes dires
  • Qu’il y ait des moments de réflexion (je n’hésite pas à me taire 30 secondes)
  • Que je ne bug pas, car j’ai oublié d’appuyer pour faire défiler

Vous l’aurez compris, j’insiste sur la fluidité ! J’aime quand l’audience ne se rend pas compte de tout le travail qu’il a fallu pour mettre au point cette fluidité.

3. Connaissez votre audience

Pour ma part il s’agit d’un public de managers plus ou moins haut dans la hiérarchie de leur boite. Il s’agit donc d’une audience professionnelle. Il est important de savoir qui vous avez en fasse de vous, car vous voulez coller aux attentes de votre audience. Un public pro demandera forcément autre chose qu’un public de particuliers.

Est-ce une raison pour rester dans le moule ? Parfois non. Mon petit truc à moi, c’est de garder ce ton conversationnel qui me caractérise (ainsi que mes écrits) dans toutes mes présentations.

4. Faites des essais en live

Avec les gens de Citrix, c’est simple. Nous organisons toujours une répétition quelques jours auparavant. Nous nous mettons en situation réelle et nous faisons tout comme si nous avions des centaines de personnes qui écoutaient l’orateur. C’est un peu stressant et c’est juste ce qu’il faut.

Dans notre cas par exemple, cela permet d’éviter les problèmes que certains peuvent rencontrer fasse à la manipulation de la technologie de séminaire web de Citrix. En fait, l’orateur apprend à se servir de son outil principal.

5. Un ami qui vous veut du bien

C’est un petit secret et je ne sais plus où je l’ai pêché. Pour vous détendre un maximum, visualisez le public comme une seule et unique personne que vous aimez et dont vous savez qu’elle/il vous veut du bien.

C’est aussi une vérité, car au final qui veut d’un conférencier emmerdant ? Tout le monde souhaite que vous réussissiez à donner une conf’ sympa et où on apprend des choses. C’est dans l’intérêt de tout le monde.

6. Ne vous excusez pas

Il y a de grandes chances pour que personne n’ait remarqué le fait que vous aillez oublié un mot ou que vous aillez buggé sur telle ou telle slide. Mon conseil est donc de simplement continuer le plus simplement du monde et faire comme si de rien ne s’était passé.

7. Buvez

Ayez toujours une bouteille d’eau à portée de main. Le fait est qu’on s’assèche vite quand on parle beaucoup. Le truc c’est que c’est aussi quelques secondes de répits quand on en a besoin.

Ne vous dépêchez pas, ne soyez pas lent non plus. Faites comme si vous étiez vraiment en conversation avec un ami et que vous êtes simplement en train de boire un verre avec cette personne.

Et voilà ! Si vous avez eu l’occasion de faire des conférences, vos conseils seront les bienvenus en commentaires

Credit Photo