Ce mois est un peu spécial sur SemeUnActe et la raison en est les sublimes jambes de la dame ci-dessous :-)

Couverture Comment Vendre Son Livre sans faire le tapin

Comment Vendre Son Livre Sans Faire Le Tapin est à 99 centimes en ce moment.

Cliquez ici pour en profiter.

Comment Vendre Son Livre Sans Faire Le Tapin est un livre dédié au marketing de livres (et même de produits en fait) sur le net. C’est ma stratégie personnelle pas-à-pas pour les débutants et pas seulement.

Pourquoi un tel titre ? Parce que justement un grand nombre de personnes et d’auteurs associent le marketing à de la prostitution. Ils ont l’impression que vendre quelque chose, c’est se vendre soi-même. Or, je sais aujourd’hui qu’on peut vendre n’importe quoi en conservant une certaine éthique… voir même une éthique certaine.

C’est cette vision du marketing que je partage dans ce nouveau livre, et elle tourne autour d’une seule idée : au lieu de placer le profit et les faveurs au centre de vos actions, vous pouvez placer l’être humain. C’est ce changement de paradigme qui fait toute la différence.

Pourquoi placer l’être humain au centre ?

Vous avez deux méthodes pour vendre un livre de manière directe :

  1. Vous vous focalisez sur le court terme. L’acheteur achète et on passe à autre chose.
  2. Vous vous focalisez sur le long terme. Qu’une personne achète ou pas, ce n’est pas fondamental. L’important, c’est la relation que vous allez construire avec elle.

Ma méthode prône la deuxième solution, c’est-à-dire amener les gens :

  • A vous connaitre
  • A vous apprécier en tant que personne
  • A apprécier votre travail d’auteur
  • A ouvrir son porte-monnaie avec plaisir car elle vous apprécie, vous fait confiance et aimerez vous aider à continuer votre activité.

Ca ressemble à attirer quelqu’un dans un piège

Que vous le vouliez ou non, vous dépensez déjà votre argent dans des gens que vous appréciez. Le fait qu’ils ne vous aient jamais rien demandé de manière directe ne prouve pas qu’ils ne voulaient rien vous vendre. Cela prouve juste qu’ils l’ont fait de manière assez subtil pour que vos défenses conscientes ne se lèvent pas.

Vendre un livre est pour moi une réponse à une question simple : comment donner mes conseils sous une forme qui me permette d’en vivre (et bien si possible) ?

Réponse : écrire des livres et les publier. Car, voici la vérité : si vous avez décidé un jour d’écrire un livre, c’était surement que vous aviez quelque chose à dire à ce monde. Si vous avez décidé un jour de publier un livre, là c’est une autre histoire. Publier veut dire que vous allez vous confronter au regard (parfois méchant) de ce monde, et qu’en plus vous allez lui demander rémunération.

Personnellement, je trouve que c’est une preuve de courage ! Et c’est ce que Seth Godin (Personne marketing la plus influente aux USA) défend quand il dit…

N’attendez pas la permission de réussir !

L’imprimerie a donné à la masse la possibilité de lire. Internet va lui donner la possibilité d’écrire.

Je ne sais plus qui a dit ça et je ne sais même pas si c’est vrai. Tout ce que je sais c’est qu’Amazon Kindle offre une opportunité sans précédent de vous faire connaitre en tant qu’auteur. Mieux que cela, Kindle donne l’occasion pour la première fois de vous passer d’un éditeur… et donc d’empocher le gros des royalties. Pour info, un éditeur traditionnel rémunère ses auteurs à auteur de 8% à 12%… oui, oui, vous avez bien lu ! Amazon rémunère entre 35% et 70%. Vous n’avez pas besoin de calculette pour comprendre qu’il y là un os.

Tout au long des jours à venir, je publierai des interviews d’auteurs qui réussissent sur la plateforme Amazon Kindle en particulier. Pourquoi celle-là ? Parce qu’elle représente de loin, le plus gros marché pour les auteurs autopubliés, c’est-à-dire celles et ceux qui n’ont pas attendu qu’on leur donne la permission de réussir. Ils ont pris la décision pour eux-mêmes !

J’ai donc eu le plaisir d’accueillir hier :

  • Agnès Martin Lugand, dont le livre autopublié va passer (est passé) chez Michel Lafon (bravo à elle :-)

J’aurais l’occasion aussi de prêter mes colonnes numériques à :

  • David Forrest, dont j’adore les livres de science-fiction
  • Fred C., du blog Ecrire et s’Enrichir
  • Jacques Vandroux, dont je dévore la partie autoédition de son blog
  • Jean-Philippe Touzeau, à qui je dois d’avoir compris la force du Kindle
  • John Lagalite, auteur publié à de nombreuses reprises en papier et qui ne veut plus y retourner depuis qu’il a découvert l’autopublication
  • Laurent Bettoni, un auteur fantastique et un homme à part !
  • Sebastien Cerise qui vit de ses écrits sur Kindle et pas seulement

N’hésitez plus, ils n’ont pas attendu la permission d’écrire, de publier et de réussir… alors qu’attendez-vous ?

Couverture Comment Vendre Son Livre sans faire le tapinVous pouvez retrouver tous les interviews de ces auteurs à succès (ainsi qu’un grand nombre de conseils quant à l’autoédition) dans mon sixième livre Comment Vendre Son Livre Sans Faire Le Tapin. Profitez-en, il est à 0.99€. Cliquez sur l’image.