Un sentiment d’inquiétude m’habite depuis plusieurs jours. C’est le genre de sentiment dont vous ne connaissez pas l’origine. La sensation que quelque chose de mauvais va vous tomber sur le coin du crâne mais vous ne pouvez/voulez pas savoir quoi. Une seule chose est sûre : vous êtes inquiets et vous le sentez dans votre ventre.

J’ai donc fait un exercice dont je me suis rappelé et qui est en substance vraiment très simple. Vous vous contentez de mettre une première phrase, votre état émotionnel ou ce à quoi vous pensez ou peu importe puis vous finissez par « pourquoi ? ». Vous répondez à la question puis vous finissez par « pourquoi ? » vous répondez à la question… enfin vous avez compris l’idée.

C’est un exercice que je conseille en particulier aux gens qui n’arrivent pas à mettre le doigt sur l’origine de leur problème ou de leur sentiment/émotion. D’une manière presque enfantine vous êtes amenés à réfléchir bien plus loin que vous n’en avez l’habitude. C’est assez désagréable par moment mais j’ai aussi la certitude que ne pas faire face à un sentiment déplaisant est le meilleur moyen de se le trainer durant des années.

Comment ?

Vous avez passé votre journée ou au moins une demi journée avec cet exercice et vous avez pu retourner votre problème dans tous les sens du fait du nombre de « pourquoi » auxquels vous avez du faire face. Ce n’était pas facile mais vous l’avez fait et rien que cela devrait vous rendre fier de vous-même.

Passé la première étape du questionnement, il faut mettre en route la seconde et là je me suis permis d’innover. Je suis une personne orientée « action », si je ne fais rien, j’ai l’impression de flemmarder et si j’ai l’impression de paresser, c’est mon image de moi-même qui en prend un coup.

Cependant cette fois-ci, je vous propose l’exercice qu’un lecteur de ce blog m’a proposé, c’est très bien fait et vous m’en direz des nouvelles.

Faites appelle à votre imagination, vous en aurez besoin

– imagine sur le sol une zone dans laquelle se situe tout tes doutes –
– Déplace toi sur celle-ci
– Pense à toutes tes peurs mais surtout à la plus importante – la pire
– Imagine une autre zone au sol sur laquelle se situe la Motivation
– Déplace toi dessus
– Pense à quelqu’un mort ou vivant qui pour toi représente la Motivation
– Demande lui ce qu’elle te conseille, te dirait face à ta principale peur et remercie-le
– Imagine une autre zone au sol sur laquelle se situe l’engagement
– Déplace toi dessus
– Pense à quelqu’un mort ou vivant qui pour toi représente l’engagement
– Demande lui ce qu’elle te conseille, te dirait face à ta principale peur et remercie-le
– Imagine une autre zone au sol sur laquelle se situe l’amour
– Déplace toi dessus
– Pense à quelqu’un mort ou vivant qui pour toi représente l’amour
– Demande lui ce qu’elle te conseille, te dirait face à ta principale peur et remercie-le
– Imagine une autre zone au sol qui représente l’ensemble de ces messages
– Déplace toi dessus
– Repense à tous les messages que tu viens de recevoir et pense à un message commun
– Revient sur la zone de tes doutes – ta principale peur
– Repense à ce message commun
– Repense à ta principale peur – comment te sens-tu?

Merci à Mikael du Blog La Route des Rêves

Credit