Hier : Prenez De La Hauteur

Aujourd’hui : Prenez Votre Temps

Quel est la seule et unique ressource dont vous ne disposez qu’en quantité limitée et pourtant que vous bradez ? C’est le temps bien évidemment. Je me souviens du premier chèque de paie que j’ai reçu dans ma vie. Il n’était que de 8,67 euros de l’heure. Cela m’avait fait un choc. Ceux qui me lisent assidument savent que j’ai un égo sur-dimensionné et que j’en suis plutôt fier. Vous pouvez imaginer ce que 8,67 euros de l’heure peuvent faire à la fierté d’un homme avec un puissant égo.

A l’époque voilà ce que j’avais compris en lisant ma fiche de paie : « Vous valez 8,67 euros de l’heure ». Je ne m’étais jamais donné la peine de mettre une valeur à mon heure, des gens l’ont donc fait pour moi. Jusqu’à il y a 3 ans, je ne savais pas ce que je voulais gagner par heure. En conséquence j’acceptais volontiers les différentes sommes que l’on me proposait.

Aujourd’hui je comprends le tarif horaire d’une manière différente. En substance, pour moi désormais le tarif horaire veut dire :
« Nous, en tant qu’entreprise, sommes prêt à payer telle somme par heure pour louer vos bras/votre cerveau/votre temps. Acceptez-vous de ne pas faire ce que vous souhaitez réellement faire pendant que nous vous louons ? Acceptez-vous d’être loin de ceux que vous aimez pendant 7 heures ? Acceptez-vous de nous louer vos ressources pour telle somme ? ».

Soyez conscient de cela, vous êtes une marchandise en location. Je vous en prie ne vous focalisez pas sur mon vocabulaire. Je ne cherche à insulter personne de marchandise, je choisis ce terme car selon moi c’est ainsi que beaucoup de corporation voient leurs employés.
Faites l’exercice suivant :

– Écrivez votre salaire horaire actuel : __________________________

– Écrivez le salaire horaire qui selon vous correspondrait à vos prestations : ____________________________

– Justifiez en 3 points de l’écart entre les deux sommes :

1._____________________
2._____________________
3._____________________

Maintenant soit vous prenez votre courage à deux mains et vous franchissez la porte de votre patron. Soit vous cherchez des alternatives qui feront que vous concilierez ce que vous pensez valoir avec ce que votre employeur pense que vous valez.

« Dans la vie on n’a pas ce qu’on mérite, on a ce qu’on négocie ».

Demain : Quel Age Ont Vos Amis ?

0,97