Tout est parti d’un malentendu ! Comme quoi la phrase qu’on aime tous répéter est surement vraie : « entre ce que je dis, ce que tu entends, ce que j’ai voulu dire, ce que tu as compris, etc… il y a un monde ». Et dans le cas des termes productivité et efficacité, c’est on ne peut plus vrai, cela finit par jouer sur votre compétence.

Si vous regardez mon fil Twitter, vous vous apercevrez bien vite que je suis un fan de blogs/médias Américains. Je les consulte tous les jours parce que je les trouve plus proches de ma mentalité personnelle. Je ne dis pas que je n’aime aucun blog Français, il y en a des bons, mais il est certain que je n’aime aucun média traditionnel Français.

Du fait de mes lectures répétées, les termes productivité et efficacité ont pour moi un sens un peu différent du sens Français.

En effet, je traduis « efficacité par efficiency ». Le problème est que ce terme fait plus référence à l’efficacité énergétique ou au rendement d’une machine par exemple. Quand dans le même temps, les Américains utilisent le mot « productivity » comme nous, les Français, utilisons le mot « efficacité ».

J’ai voulu donc écrire cet article pour quelque peu corriger mes vues et expliquer pourquoi, selon moi, se concentrer sur l’efficacité uniquement est une erreur. Pour rester (devenir ?) compétent, vous avez aussi besoin de créer du rendement. Par là, je veux dire qu’il va vous falloir passer par l’étape de productivité pure pour espérer pouvoir atteindre l’étape efficacité.

ping.fm + hootsuite + netvibes = gain de productiviteLa productivité c’est réaliser des tâches. L’efficacité c’est prendre l’initiative d’améliorer le process de réalisation.

Il y des fois où j’ai l’impression que certains lecteurs souhaitent qu’on leur mente. Ils souhaitent qu’on leur dise « tout va bien aller maintenant ». La vérité c’est qu’on n’en sait rien. Perso, je suis auteur et blogueur, pas devin. Je n’ai pas la moindre idée de si tout va bien aller à partir de maintenant.

Dans le même ordre d’idée, je ne peux pas vous dire « ça y est, vous avez trouvé S1A, vous allez devenir compétent et tout va bien aller maintenant ». La vérité, c’est que mes mots ne resteront que des mots jusqu’au jour où vous vous déciderez à les porter au niveau au dessus. Le niveau au dessus, c’est celui de l’action.

Pour moi, le synonyme de la productivité est clairement l’action. Pour être productif, vous n’avez pas besoin de lire, de réfléchir de monter ou de descendre… vous avez besoin de Faire avec un grand F !

  • Vous avez besoin de vous asseoir et de commencer à taper si vous êtes blogueur
  • Vous avez besoin de sortir courir si vous êtes joggeur
  • Vous avez besoin de passer des coups de fil et être en rendez-vous si vous êtes commercial
  • Vous avez besoin de faire des tours de circuit si vous êtes pilote
  • Vous avez besoin de cuisiner des plats si vous êtes chef

En fait, la productivité, peu importe le métier, peut se résumer à faire le cœur du métier en question. Bêtement et méchamment, mais le faire tous les jours que DIEU fait. Pourquoi ? Parce que c’est l’assiduité et la discipline qui ouvre les portes de l’efficacitéet de la réussite cela va sans dire.

  • En tant que blogueur, plus vous écrivez beaucoup, plus vous écrivez facilement
  • En tant que joggeur, plus vous courez, plus vous apprenez à connaitre votre corps, vos jambes, vos pieds, les bonnes positions, la bonne respiration…
  • En tant que commercial, plus vous êtes au contact d’autrui, plus vous apprenez comment lui apporter ce qu’il recherche et prendre un chèque en contrepartie.
  • En tant que pilote, plus vous roulez, plus vous apprenez à connaitre la voiture et ses réactions, le circuit et ses inconvénients.
  • En tant que chef, plus vous cuisinez, plus vous apprenez les mélanges de saveurs, la cuisson parfaite, l’aspect adéquat et le gout idéal.

En fait la productivité c’est apprendre des erreurs passées. L’efficacité c’est anticiper les changements à venir.

Un proverbe chinois dit :

Ce n’est pas la pratique qui rend parfait, c’est la pratique parfaite qui rend parfait !

Je n’ai pas prétention à me croire parfait, ni en terme de productivité ni en quoi que ce soit d’autre. Pourtant, ce proverbe recèle une grande vérité, c’est la pratique assidue et disciplinée qui permet de tendre vers la perfection. Et la perfection (si elle est de ce monde) réside dans l’anticipation des bouleversements à venir.

Je lisais hier cette phrase : « le changement est inéluctable, pas le progrès ». Et c’est vrai ! À vouloir faire preuve de trop de productivité, on finit par s’enfermer dans un même schéma. On s’y enferme et ne le questionne plus. Comme dit le père d’une amie : « ça a marché comme ça pendant 100 ans, ça continuera comme ça »

La vérité c’est ce que non, ça ne continuera pas ! L’évolution des techniques et des outils fait qu’invariablement les situations changent. Et être efficace :

  • C’est d’une part savoir s’adapter à ces changements
  • Mais aussi et peut-être surtout, savoir les anticiper.

Alors comment anticipe-t-on des chamboulements à venir ?

  • On ne doute jamais du fait que le changement est la SEULE constante
  • On ne laisse pas le changement nous imposer SA direction
  • On ne cherche pas de coupables, il n’y en a qu’un : la vie
  • On repère nos relais d’influence, ils nous aideront quand la tempête sera là
  • On se nourrit des avis similaires ET contraires au sien. On doute positivement de tout et même de soi-même.
  • On focalise sur les petits changements d’aujourd’hui qui éviteront les grands problèmes de demain
  • On reste aux aguets des signes qu’on a déjà vus (si vous avez entre 30 ans et plus, vous avez déjà vécu des périodes et des expériences qui alimentent votre instinct)
  • On reste flexible, on accepte l’aide des autres, on accepte d’avoir tort, on laisse la porte ouverte, on écoute les autres sons de cloche.
  • On fait preuve d’optimisme/réalisme. Lorsque le changement est anticipé, ces deux mots sont synonymes.

La productivité c’est vouloir tout accomplir. L’efficacité c’est savoir dire stop.

Efficacité VS Productivité Comment Faire La Différence Vous Rend Plus Compétent 2/2