Projet 108, 108 articles en 108 jours : Jour 20 (Encore 88 articles à paraître)

Je veux voir mon monde tel qu’il DEVRAIT être, envoyez-moi mes ressources gratuites

Hier : Le Doute N’est Plus Permis

Aujourd’hui : Qu’est-ce que le génie ?

Si on en croit la masse des médias populaires, le monde n’en a pas enfanté beaucoup. Autre chose de notable c’est que la plupart d’entre eux sont déjà morts :

  • Albert Einstein : mort !
  • Léonard de Vinci : canné
  • Jules Vernes : 6 pieds sous les mers
  • Sigmund Freud : Ma mère l’aurait tué de toute façon
  • Louis Pasteur : Plus là
  • Pierre et Marie Curie : couple mignon mais… à l’état de poussière !

De part ma profession, j’ai la chance de tomber parfois sur ce que beaucoup appellent des génies. Des enfants qu’on dit « ayant des facilités » ou « surdoués ». Pour commencer sachez que les seconds sont bien souvent déconnectés du monde social qui les entoure. Oui les surdoués réussissent dans le monde de l’école mais éprouvent d’énormes difficultés à sociabiliser avec d’autres enfants de leur âge. Ca c’est quand le ou les parents n’en rajoute pas en répétant constamment à l’enfant qu’il est au dessus de la norme. Oui les enfants même très jeunes peuvent prendre la grosse tête.

Les enfants ayant des facilités sont en règle générale vraiment intéressant à observer. Ils font ce qu’ils ont à faire… avec plus de facilité que les autres enfants. Mais ce qui est intéressant c’est la manière dont ils le font. Ils ne se préoccupent que rarement du résultat, ils mettent en œuvre les moyens qu’ils savent être adapté, font ce qu’ils ont à faire puis ne s’occupe plus du reste. On pourrait résumer les attitudes que j’ai vu par la phrase suivante : « j’ai fait le gâteau, eh oh toi le prof tu veux bien mettre la cerise !? ». En dehors de leur travail, ils socialisent bien mieux que « les surdoués ».

Friedrich Nietzsche a dit : « Qu’est-ce que le génie ? Avoir un but élevé et vouloir les moyens d’y parvenir. »

Nietzsche n’a pas dit « avoir les moyens ». Oui certaines personnes naissent avec des facilités. D’autres encore naissent avec des privilèges mais l’important, le génie ne réside pas dans l’avoir, il réside dans le vouloir.

Avoir un but élevé est à la portée de tous les esprits et de toutes les bourses. Vouloir les moyens d’y parvenir est plus dur mais absolument pas irréalisable. Se donner les moyens, voilà l’ingrédient des génies. Avez-vous déjà pensé au nombre de génies dont la Terre n’a absolument jamais entendu parler ? Je suis persuadé qu’ils dépassent de loin le nombre de ceux que nous connaissons. La différence ? Le génie de ceux que nous connaissons réside dans le fait qu’ils se sont donner les moyens de faire ce que d’autres n’ont qu’imaginer.

Demain : Du pouvoir de l’imagination

Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur mon Projet 108. Merci de partager mes articles :-)

J’ai besoin de votre avis. Prenez deux minutes pour me dire ce que attendez de Semeunacte.

Écrit Par Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook