carte oman sohar mascate semeunacte al batinah international school

Écrit Par Mohamed MOURAS

Suivez-moi sur Twitter

Cet article est la troisième partie d’une série d’articles sur comment mon ami et moi avons fait pour nous rendre, remarquable dans un premier temps, indispensable ensuite et voir même vital aujourd’hui ! Vous pouvez lire le premier article ici, le second là puis revenir a cette conclusion. Vous gagnerez plus a suivre le cheminement de l’écriture mais après tout vous êtes ici pour vous faire plaisir alors faites comme bon vous semble :-)

Un Français à Sohar, c’est vital

La petite ville de Sohar est située à 250 km au nord de la capitale Mascate. Je dis que c’est une petite ville car elle est loin d’être aussi développée que Mascate mais en valeur Sohar représente aujourd’hui plus que Mascate. En effet Sohar Port (la société qui gère le port de Sohar) est désormais la plus grosse entreprise du pays. Autrement dit, il y a de l’avenir pour les frenchy par ici et ce n’est pas Orange et Alstom qui me contrediront !

La petite ville de Sohar compte 150 000 habitants dont un nombre invérifiable d’expatriés. Je dirais a vue de nez que la population d’expatriés se monte à un ou deux milliers. Sohar compte un seul et unique endroit ou l’on apprend le français avec deux personnes qui y travaille un français (a qui on fait miroiter le poste de MANAGER waaahhh du Centre Franco-Omanais lorsqu’il était a Paris) et un omanais qui parle aussi français, qui a passé ses niveaux de DELF (Diplôme d’Evaluation en Langue Française) et une cinquantaine d’étudiants.

A part cette gentille troupe personne à Sohar n’est habilité à enseigner le français. Comment voulez-vous ne pas être remarqué ? Faudrait le faire exprès ! C’est donc en me présentant a l’une des deux écoles internationales de Sohar que j’ai complètement été médusé par Al Batinah International School. (d’ailleurs vous pouvez lire cet article sur mon école et ma vision de mon rôle de professeur). L’autre pourrait faire peur à Christophe Lambert ! Al Batinah International School offre un environnement de travail au top, pour les profs comme pour les étudiants et une principale sans pareil et surtout d’une honnêteté implacable. Voila la discussion que j’ai eue avec Marlène :

  • Pourquoi vous quitter votre job ?
  • Parce que les conditions ne sont pas celles qui m’avaient été promise à Paris
  • Ok, je peux comprendre mais il faut que vous sachiez que nous n’avons pas assez d’étudiants pour vous employer a plein temps donc ce sera du mi-temps, est-ce que ca vous va ?

A l’époque ma femme était enceinte…et en France. Je prends donc la proposition avec moi et je contact ma femme. (Au fait tous les expats devraient connaitre le logiciel ooVoo, se voir en webcam mais avec une qualité qui n’a absolument rien a voir avec Windows Live Messenger).

La proposition était déjà plus que raisonnable et la discussion avec ma femme fut la suivante :

  • Voila ce qu’ils me proposent……(désolé pour ceux qui attendaient des chiffres précis mais je ne m’appelle pas Olivier Roland, je ne gagne pas 14 000 euros (Si son cas vous intéresse…et il est intéressant, voici deux articles sur lesquelles vous pouvez vous pencher : Chez lui-même…et chez Aurélien).

En ce qui me concerne, je ne ressens pas l’envie d’en parler en public, mon blog n’a d’ailleurs jamais tourné autour des questions d’argent uniquement. Voila ce que je veux en dire, je gagne ce qu’il me faut, ce qu’il faut a ma famille, ce qu’il me faut pour épargner et investir…et un peu plus)

  • Ma femme : Même pas pour rire… ! (J’appelle ma femme l’Empereur, c’est pas pour rien…avec le coté obscure de la femme tu ne déconneras JAMAIS, n’est-ce pas Nicolas ?
  • Euh t’es quand même au courant que tu es enceinte et que cet argent serait plus que bienvenue
  • Même pas pour rire je retourne dans cet appart miteux (quand je vous disais que les conditions étaient insatisfaisantes, je ne déconnais pas)
  • Ok ca je peux le comprendre, faisons confiance a DIEU et on trouvera quelque chose. Après tout je parle maintenant couramment anglais je pourrais trouver quelque chose de bien en France.

Al Batinah International School semeunacte

Qui refuserait de travailler dans une école avec un style pareil ? ;-)

Tout est Négociable lorsqu’on est Irremplaçable

Je me décide donc à retourner voir Marlène (la principale) et je lui rapporte honnêtement ce qu’a donnée ma conversation avec ma femme. Ce sur quoi la conversation se poursuit de cette manière :

  • OK donc nous sommes entrés en négociation ?
  • En quoi ?…non sérieusement, il n’y a aucune négociation ici, c’est juste que…
  • Bon comme je vous l’ai dit nous n’aurons pas besoin d’un prof de français à plein temps…
  • Et je comprends ca, votre proposition est honnête mais…
  • Comment vous débrouillez-vous sur un ordinateur ?
  • Oh bien, très bien même, pourquoi ? (vous remarquerez la vitesse a laquelle j’ai fermé ma bouche et je suis passé en mode négociation, c’est l’une des forces que vous devez apprendre à développer, VOIR LES OPPORTUNITÉS)
  • Parce que nous aurions bien besoin d’un prof d’ICT (Technologies de l’Information et de la Communication) à mi-temps, et je vois que votre licence est en lien, cela vous intéresserait-il ?
  • Euh ben oui pourquoi pas, donc ca ferait un emploi à plein temps, c’est ca ?
  • Oui, c’est ca !
  • Et que proposez-vous pour un emploi à plein temps ?
  • Alors laissez-moi imprimer le contrat d’un de nos profs et on va le parcourir ensemble

Je ne peux vous dire qu’une seule chose, au vu de ce qu’on me proposait, j’ai été pris de vertiges…et non je ne déconne pas ! Pour avoir déjà rempli la fiche d’impôts d’une prof de langue en France et donc savoir très exactement ce que l’Éducation Nationale française vous offre après 10 ans de bons et loyaux services, je ne peux vous inviter qu’à une seule chose :

Si vous êtes prof dans l’éducation nationale (surtout prof de langues, ce sont les postes les plus faciles à exporter), lisez attentivement cet article : 30 Points A Faire Figurer Sur Papier Avant De Vous Expatrier. A chacun de comprendre ce qu’il y a à comprendre sur ce que vous pouvez gagner en étant indispensable, voir vital !

Je finirais en rappelant aux jeunes gens qui me liront que j’ai signé mon premier « gros » contrat à l’âge de 27 ans. Je rappelle aussi que j’ai galéré pour en arriver là et que personne ne galèrera pour vous. Personne ne vous portera à la place que vous pensez mériter. Personne ne vous dira que vous méritez mieux…oups je l’ai fait lol.

Oui vous méritez d’être estimé et oui vous méritez d’être payé autrement qu’avec de faux compliments ! Ne laissez personne pointer le doigt vers vous en essayant de vous dicter votre propre valeur (cette vidéo, sur le blog d’Olivier LEROUX est la pour vous le faire comprendre, un seul mot…INSPIRANTE) Soyez remarquable, Rendez-vous indispensable ! Faites de votre personne une valeur dont on ne peut pas se passer !

Je suis ouvert à la discussion, en public comme en privé, n’hésitez pas à commenter ou à me mailer si vous souhaitez en discuter de manière plus personnelle (Et si vous n’êtes pas satisfait, je vous rembourse les 0 euros que vous avez investis dans la lecture de mes articles, le remboursement est illimité dans le temps :-)

Mohamed MOURAS

Contactez-moi sur Facebook