Depuis quelque temps, je me suis pris d’une frénésie pour les reseaux sociaux. En fait il serait plus juste que je cherche des médias sociaux qui sortent des Facebook, Twitter et Google+. Je m’aperçois qu’il y en a beaucoup que peu d’entre nous connaissent (à part les vrais geek bien entendu). Voici un rapide tour d’horizon.

 

Le principe est simple. On s’inscrit avec son compte Facebook et on « pin » nos centres d’intérets. On a une page blanche et on y « accroche » les sites qu’on aime, les images qui nous ont marqué, les recettes que l’on ne veut pas oublier. Le truc que j’aime c’est qu’on peu faire des tableaux privés et d’autres publics.

Selon Presse-Citron, ce réseau social innovant est carrément devenu le premier réseau mobile. Le mode de fonctionnement ? Vous prenez une photo, vous lui appliquez un effet sympa (j’ai perso un faible pour l’effet vieillot) et vous uploadez tout ça pour que vos amis en profitent. Le seul (gros) point faible de l’application ? Uniquement compatible avec l’iPhone d’Apple, pas de version Android ou Windows Phone.

 

Le réseau social qui sait où vous êtes… au sens propre du terme. Dans Foursquare, tout est basé sur votre position géographique. Celle-là même que vous communiquez à l’ensemble de vos « amis ». Vous ne connaissez pas l’ensemble de vos amis ? Vous connaissez encore moins leurs casiers judiciaires ? Pas grave !

 

Vous l’aurez compris, je n’aime pas Foursquare. Non, disons plutôt que je n’aime pas le principe d’un réseau de connaissances qui savent où je suis physiquement. Les paramètres sont toutefois nombreux et c’est vrai qu’on n’est pas tenu de divulguer sa position géographique en permanence, mais bon… pas tranquille.

 

Vous avez des questions ? Quora aura les réponses (un peu exagéré mais c’est le principe). Cet outil est très apprécié par les marques car elles peuvent rester en contact avec leurs clients, les orienter dans leurs utilisations / démarches SAV et récolter pas mal d’informations marketing au passage.

 

Personnellement, je n’y vois aucun inconvénient tant que tout le monde y trouve son compte.

 

 

Mon préféré. Outil de blogging par excellence. Tumblr se veut être le nouveau wordpress… sans la prise tête wordpress. De votre idée d’article à la lecture par votre audience, tout va très vite. Pas besoin de se prendre la tête à mettre en page et compagnie (sauf si vous le souhaitez).

 

Le gros plus de la plateforme, c’est qu’il est très facile de partager son contenu et le contenu des autres. Tout le monde est plus ou moins interconnecté et c’est ce qui fait que vos écrits peuvent voyager parfois beaucoup plus vite que sur une autre plateforme.

Creative Commons License photo credit: Ethan Hein