Est-ce que vous vous rappelez au collège ou au lycée quand en cours vous regardiez un film ? C’était l’occasion de ne pas trop en faire pendant deux ou trois périodes n’est-ce pas ? Aujourd’hui je suis prof et je vois la situation différemment. D’un point de vue de prof voilà trois raisons pour lesquels vous pouvez avoir envie de mettre un film à vos jeunes :

  1. Vous n’avez rien préparé et pas très envie de vous foulez dans l’immédiat
  2. Vos élèves vous ont rendu fier. Ils méritent un cadeau, ils ont droit à un film
  3. Le sujet de votre cours à été traité merveilleusement dans un film et vous vous dites que « comme une image vaut mieux que mille mots, ça vaut le coup de… »

C’est la troisième raison qui m’intéresse aujourd’hui. En histoire nos jeunes de troisième étudient le Japon en ce moment. En particulier la fin des années 1800, le moment où les Samouraï cessèrent d’exister physiquement. Nos troisième regardent donc « Le Dernier Samouraï ». Mais est-ce qu’ils ont vraiment disparu en l’espace de dix ans ? Qu’est-il advenu de leur code d’honneur : Hagakuré ?

Hagakuré existe toujours

J’ai toujours aimé les histoires à plusieurs niveaux de compréhension. Certains des livres de ma bibliothèque sont exactement cela. Je les lis tous les 6 mois et je découvre des trésors que je n’avais pas vu la première fois. C’est d’ailleurs un plaisir que je recommande à qui que ce soit :

L’important n’est pas de lire BEAUCOUP de livres. L’important est de livre les BONS livres, beaucoup de fois.

Les Samouraï sont des gens fier et qui appliquent un code de vie stricte, le Hagakuré. Pourquoi j’en parle aujourd’hui ? Car je pense que ce qui leur a permis de dominer le Japon médiévale sans jamais être considéré par leurs contemporains comme des « dominateurs », ces deux mots simples que sont Respect et Honneur tendent à se perdre. Non, je dirais plutôt qu’ils ont perdu de leur simplicité et sont devenu des commandements au lieu de rester des invitations. Je m’explique.

Respect et Honneur (et Café Instantané)

Le Respect et l’Honneur ne se commandent pas. Alors pourquoi pour beaucoup d’entre nous, nous les voyons comme des dû qu’autrui doit nous montrer du fait de notre (au choix) :

  • Argent
  • Position sociale
  • Emploi
  • Position hiérarchique
  • Voiture
  • Maison

Et j’en passe et des meilleurs. Voilà mon point du jour :

Le Respect et l’Honneur que l’on reçoit sont directement proportionnels au Respect et à l’Honneur que l’on donne.

On peut les commander bien entendu et les voir comme du café soluble. On peut voir ces deux idées comme un ajout au lait demi-écrémé que nous sommes. Une cuillère de Respect, une autre d’Honneur et nous voilà vêtus de nos plus beaux atours pour aller parader dans ce monde. Croyez-vous sincèrement :

  • Que les étudiants respectent et honorent leurs profs car ils ont « peur » de la mauvaise note ?
  • Que les gens respectent et honorent celles et ceux qui ne leur en montrent pas ?
  • Que vos employés vous respecteront et vous honoreront parce que c’est dans leur contrat ?

Voici pour moi la clef : Avant de demander du Respect et avant de regarder à votre honneur, commencez par en donner aux gens qui vous entourent. Pour que ces deux idées soient plus que des idées, commencez par les donner… et laisser les autres s’occuper de votre rétribution.

La prochaine fois nous nous intéresserons à un Samouraï en particulier : Miyamoto Musashi. Cet homme à fait de ces dernières années un cadeau pour toutes celles et tous ceux qui cherchent à s’élever au dessus de la masse sans écraser ni dénigrer qui que ce soit.

Je veux me motiver et réussir ma vie, J’en suis capable, envoyez-moi gratuitement les ressources pour commencer à changer dès aujourd’hui

 

Écrit Par Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook

Creative Commons License photo credit: pasukaru76 (sry bad internet)