secret du bonheur


Le secret du bonheur pourrait tenir dans cette phrase de Henry FORD (le créateur de l’industrie automobile et père de la marque FORD) :

« Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent ; d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général, ils ont tous raison ».

Je crois que cette phrase, qui est sortie de la bouche d’un autodidacte milliardaire, a de quoi nous interpeller. En clair son message est le suivant :

C’est l’état d’esprit, plus que les événements extérieurs qui, pour certains, déterminent leurs conditions et au final leur Bonheur.

Même les personnes qui se déclarent intimement heureuses subissent des revers au cours de leurs vies. C’est leur capacité à voir ses revers comme des chances de progresser qui fait qu’elles sont heureuses et surtout… le reste.

Je crois fermement que le secret du Bonheur ne réside pas dans un but, le Bonheur (avec un grand B), est un chemin. C’est notre tendance à le confondre avec un but final qui fait que pour beaucoup d’entre nous, nous ne serions même pas capable de voir et d’apprécier le Bonheur même si une fée pouvait nous l’accorder d’un coup de baguette magique.

Si nous acceptons que le secret du Bonheur, c’est le chemin, alors on accepte qu’on peut vraiment « être en état de bonheur permanent ». Le Bonheur devient en fait notre capacité à « être conscient » du Bonheur. En fait le Bonheur devient synonyme de la conscience.

C’est quoi la conscience ?

La conscience c’est les 25% de conscience extérieure qui observe les 75% de conscience intérieure. Etes-vous capable de détecter avec précision le moment où vous tombez dans le pessimisme et la victimisation ? Etes-vous capable de retourner une situation pendant qu’elle se déroule ? Etes-vous capable d’aller plus loin que la pseudo évidence et l’aspect extérieur des gens, des choses, des situations ?

C’est cette capacité de voir le positif dans le négatif qui fait toute la différence. Je dirais même que si il y a une habilité à développer, c’est bien le fait de voir une situation potentiellement problématique comme une opportunité de s’enrichir :

  1. S’enrichir financièrement, car si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue
  2. S’enrichir intellectuellement, car être capable d’analyser à tête reposée des situations compliquées est définitivement un signe d’intelligence.
  3. S’enrichir émotionnellement, car au final si on est riche extérieurement sans l’être intérieurement, tout nos efforts sont vains.

En l’état actuel de mes connaissances je ne connais qu’un moyen d’être heureux et d’éviter le cercle abominable des pensées négatives :

« Passons à autre chose »

En effet le seul moyen efficace de rompre le circuit infernal des pensées négatives, c’est :

  1. D’être conscient de leur existence, c’est le rôle des 25% observateurs des 75% (détection avec précision du moment où les choses se gâtent)
  2. De les refuser fermement et sans agressivité (amorce du retournement de situation)
  3. De prononcer la phrase « magique » qui peu à peu va nous conditionner à « ne plus avoir la tête dans le guidon de nos émotions ». (voir l’aspect intérieur des gens, des situations)

Trouvez votre phrase personnelle, utilisez la mienne si vous le souhaitez puis trouvez vos propres mots, ceux qui vous toucheront au plus profond de vous-même, ceux que votre conscience acceptera comme vérité.

Mohamed MOURAS

Mon twitterMa page facebook

Creative Commons License photo credit: roolrool