Cet article invité est de Vincent Durivage de BourseEnDirect.org. Vincent est Québécois, certains de ses exemples ne s’appliquent pas directement en France, cependant les 5 stratégies restent valables pour toute la planète.

Avoir trop de dettes n’est pas une situation agréable et pour plusieurs ménages, cette situation occasionne des tensions qui menacent même l’harmonie dans la famille. Cette situation difficile doit donc faire l’objet d’efforts importants afin de rembourser rapidement vos dettes et pouvoir retrouver une situation financière plus confortable.

Pour vous aider dans votre démarche, voici 5 stratégies qui pourront accélérer votre processus de remboursement. Prenez le temps d’étudier votre situation et de bien comprendre chacune de ces stratégies afin de tirer le maximum de vos efforts.

1. Déterminer et prioriser vos dettes toxiques

Il est tout d’abord important de savoir qu’il existe plusieurs types de dettes. Dans une certaine mesure, nous pourrions diviser les dettes en deux grands types : la dette saine et la dette toxique. Une dette saine correspond à une dette qui est associée à un actif qui gardera ou gagnera de la valeur. Ainsi, votre hypothèque ou un placement levier sont des dettes saines pour votre situation financière. Ces dettes sont généralement à taux faible et étalées sur une longue période de temps.

À l’opposé, il existe des dettes toxiques qui représentent les dettes associées aux dépenses de consommation courante. Votre carte de crédit, vos achats avec remboursement différé ou votre marge de crédit sont des dettes que l’on qualifie de toxiques. Ces dettes ont un taux d’intérêt généralement plus élevé et des pénalités fortes lors de non-remboursement.

Vous comprendrez qu’il est très important de rembourser en priorité vos dettes toxiques, quitte à étaler à plus long terme le paiement de votre hypothèque. Les dépenses de consommations courantes doivent être payées grâce à vos revenus courants!

2. Obtenir un taux préférentiel sur votre carte de crédit

[la négociation des frais bancaires est courante même en France]

Dans l’attente du paiement total de vos cartes de crédit bancaires, il existe un moyen simple de diminuer votre taux d’intérêt. Les institutions bancaires émettrices de cartes de crédit offrent pour la plupart des taux de base allant de 18% à 21%. Toutefois, elles offrent aussi en parallèle des cartes à taux réduit moyennant des frais de 20$ ou 30$ annuellement. Vous pourriez ainsi voir votre taux diminuer dans une fourchette de 8% à 12%.

Cette offre est très intéressante pour les ménages qui ont des difficultés à payer totalement les montants dus à la fin du mois. Vous pourriez générer d’importantes baisses de frais d’intérêts simplement en souscrivant à cette offre.

3. Adapter vos habitudes de paiement

La plupart des individus ont tendance à payer mensuellement les dettes alors que les revenus sont pour la plupart encaissés à la semaine ou aux deux semaines. Cette différence rend la tâche de gestion plus ardue et peut donner aux ménages l’impression qu’ils peuvent dépenser davantage. Il est donc recommandé de payer au fur et à mesure vos dettes, en transférant après chaque entrée d’argent les sommes pouvant être allouées au paiement de la dette. Une gestion serrée de vos liquidités offre une meilleure vision de vos finances et évite de laisser dormir de l’argent.

4. Refinancer vos dettes afin de diminuer votre taux d’intérêt

Lorsque la situation le permet, vous avez l’option de refinancer vos dettes afin d’obtenir un taux d’emprunt plus faible. Par exemple, ré-hypothéquer votre maison afin de payer vos dettes toxiques et ainsi profiter d’un moment de répit. Vous pouvez aussi utiliser la consolidation de dettes pour diminuer votre taux d’intérêt et étirer votre période de paiement. Pour vous aider dans vos démarches, il existe de nombreux outils de calcul de versements hypothécaires ainsi que des conseillers en finance qui seront en mesure d’évaluer le gain d’un refinancement.

Sachez toutefois que le refinancement de dette se fait selon certaines conditions et doit impérativement être effectué en même temps qu’un changement de vos habitudes de consommation. Il s’agit donc d’un moyen pour vous donner une plus grande flexibilité financière et non pour rembourser vos dettes. Les institutions financières demandent d’ailleurs un plan de redressement de vos finances personnelles pour approuver un refinancement de vos dettes. Au canada, l’entreprise MNP Dette offre d’ailleurs un accompagnement financier en plus du refinancement de la dette.

5. Modifier vos habitudes de consommations

Il s’agit probablement de la stratégie la plus difficile à mettre en œuvre, mais la plus rentable à long terme. Modifier ses habitudes de consommations débute par une évaluation de sa situation financière et de ses capacités à générer des revenus. Il faut donc consommer en fonction de vos revenus. Une diminution de niveau de vie est très difficile à accepter, mais nécessaire afin de limiter l’endettement.

Il faut aussi bien comprendre les options de paiement proposées. Même si l’offre « acheter et payer plus tard » semble intéressante, sachez que payer au comptant reste la meilleure façon de régler vos achats quotidiens.

Finalement pour vous aider dans votre décision d’achat, rappelez-vous toujours ces deux questions :

  1. Ai-je réellement besoin d’acheter ce bien ou service ?
  2. Ai-je les moyens financiers de me le procurer ?

Si vous avez des questions ou des stratégies perso qui marchent pour vous, partagez avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Vincent Durivage est rédacteur web et passionné par le monde de la finance personnelle et du placement. Visitez le blogue bourseendirect.org pour plus de détails et de lectures sur le sujet!

Creative Commons License photo credit: Vectorportal