Il y a quelques semaines, nous avons démarré un projet audacieux avec ma femme, la belle Liyah. Ce n’est pas du développement personnel mais nous restons dans le domaine vaste de la culture. Il s’agit d’une Box Littéraire. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez cliquer sur cette adresse http://laboxdepandore.com

C’est très différent de ce que nous faisons habituellement en ce sens que ce projet n’est pas 100% numérique. Nous avons une grande partie physique qui monopolise de l’argent et du temps. Nous voulions sortir de la bulle Internet, ce qui n’est donc pas pour nous déplaire.

Avec cette nouvelle aventure, nous avons commencé à ressentir de nouvelles émotions. De l’excitation, de la joie mais aussi de la peur et de la frustration. Cela, entre autre chose, m’a amené à cette phrase :

J’ai toujours joué pour ne pas perdre… pas pour gagner.

Et il y a une énorme différence entre les deux. Jouer pour ne pas perdre, c’est jouer en défense, assurer le match nul, repartir sans perte… mais aussi probablement sans gain. Jouer pour gagner, c’est faire le premier pas sans être sûr qu’il y en aura un deuxième… en fait c’est faire le premier pas sans être sûr qu’il y a un sol où le poser.

Cela veut dire prendre des risques qu’on dit calculé mais en réalité, nous n’en avons pas la moindre idée.

Un proverbe Arabe dit :

Lorsqu’on calcule trop, il reste forcément de la monnaie.

Nous avons fait le choix de faire nos calculs et de quand même nous lancer. Nous ne savons pas trop à l’heure actuelle si le plancher sous nos pieds est solide mais nous avons enfin répondu à cette question : pourquoi jouons-nous ? Et là, la réponse est simple : POUR GAGNER !

Et vous ? Pourquoi jouez-vous ?

Credit Photo